Accès direct au contenu

1 ère en 13 matches !

C’est quoi ce masters

le10sport

Après les éliminations de Djokovic, Nadal et Murray, Roger Federer est à son tour éliminé du Masters de Londres par Nikolay Davydenko qui a enfin vaincu sa bête noire. De quoi s'interroger sur l'utilité d'une compétition censée rassembler les meilleurs? complètement cuits.

Il a déjà eu chaud une fois pour sortir des matches de poule. Roger Federer n'a ce coup-ci pas pu échapper à la guillotine. Son bourreau, Nikolay Davydenko, au terme de trois sets (6/2 4/6 7/5) d'un âpre combat, a réussi ce qu'il n'avait pas su faire lors des 12 premières confrontations : gagner. Ce qui permet au Russe de s'offrir sa seconde finale d'affilée dans la compétition des stars. Sauf que les stars, justement, manquent alors que le trophée est en passe d'être disputé demain. Le numéro 1 mondial vient de quitter Londres la tête basse. Nadal, Djokovic et Murray l'ont précédé dès la phase de poules. Tous l'ont plus ou moins reconnu, en cette fin de saison, ils sont cuits. Alors, elle est vraiment utile cette Masters Cup ?

Il n'y a qu'à regarder le palmarès des dernières années pour se rendre compte du problème. Davydenko l'an passé et encore cette année en attendant Del Potro ou Soderling, David Ferrer il y a deux ans, James Blake l'année précédente. Autant dire que dans une compétition où les stars devraient occuper le haut de l'affiche, chaque année voit son lot de surprises, et l'on ne parle même pas des forfaits (Roddick cette année), qui ternissent un peu plus cette piste aux étoiles. Même Roger Federer, qui avait disputé cinq finales consécutives de 2003 à 2007, délaisse, pour la deuxième année consécutive, la finale. Alors, si le patron et ses plus fidèles sujets n'arrivent pas à être au niveau, tandis que la cour s'amuse, c'est qu'il y a un problème non ?