Accès direct au contenu

Restons discrets

Amaury Leveaux Golovin est pas mal mais

le10sport

Croisé dans les allées du Village de Roland-Garros, Amaury Leveaux, une coupe de champagne à la main, nous a donné ses préférences tennistiques? Mais pas seulement.

Amaury, le tennis, ça te branche ?
Non, pas plus que ça. Je le suis vite fait mais pas de là à être attentif à tous les résultats. En fait, je ne m’y intéresse que pendant la période de Roland-Garros. Et encore, c’est juste parce que j’habite à côté (rires) !

Nadal, Federer, Djokovic… Quelle est la personnalité que tu préfères parmi ces trois favoris ?
Djokovic, sans hésiter. Il est facétieux, un peu fou, fou. Un peu comme moi… en pire ! D’ailleurs, je devrais m’inspirer de certains de ses trucs dans les bassins…

Quel genre de trucs, ses imitations ?
Euh, des trucs que je garde pour moi (rires) ! Par exemple, j’ai adoré son apparition au Grand Journal de Canal+ pendant le festival de Cannes où on lui demande s’il veut une coupe de champagne et il répond : « Non, jamais devant les medias ».

Et le tennis féminin, tu n'es pas plus accroc, ne serait-ce que pour le plaisir des yeux ?
Non, encore moins. Chez les hommes, il y a au moins une forme de puissance qui m’intéresse mais le jeu féminin est tellement mou…

Tu n’as pas, malgré tout, une petite préférée ?
Si, si. Il faut dire que Tatiana Golovin, que je connais bien, est quand même pas mal… mais je n’en dirai pas plus sinon ma copine (Victoria) va me découper.

A écouter aussi l'émission du 10 Radio Spécial Roland-Garros : Novak Djokovic le numéro 1 du public et des annonceurs