Accès direct au contenu

Des clashs bénéfiques

XV de France : la théorie d’Aimé Jacquet

XV de France : la théorie d'Aimé Jacquet

Aimé Jacquet est assurément un interlocuteur avisé pour décrypter la vie du groupe France durant la Coupe du monde. D’une part car l’ancien DTN est évidemment un entraîneur champion du monde. Mais aussi car Jacquet est un observateur attentif du ballon ovale : « Je suis très rugby, j’ai passé 9 ans à Bordeaux, j’ai côtoyé des joueurs. Je me suis inspiré du rugby. J’ai regardé cette finale et je vous le dis clairement : je pensais qu’ils allaient gagner », nous a-t-il confié.

Et quand on demande à Aimé Jacquet son avis sur Marc Lièvremont, l’ancien entraîneur des Girondins livre une théorie intéressante : « Des parallèles avec l’équipe de France 98 ? Oui et non parce qu’il y a eu un clash à l’intérieur de leur groupe, moi je n’ai jamais eu de clash avec mes joueurs, jamais, attention ! C’est totalement différent. Marc a été exceptionnel, je le pense vraiment. Il a réussi à les mobiliser d’une autre manière, en créant ce clash. Moi, ce qui m’a sauvé, c’est le groupe, sa valeur et le fait que nous ayons été unis jusqu’au bout, ce n’est pas ce qui s’est passé dans le rugby. »

Jacquet : « Lièvremont a été fantastique »
« La presse les a beaucoup critiqués, comme cela avait été le cas pour nous en 98. Mais si vous regardez bien, toutes les sélections sont dans la critique. Cela fait partie de l’exigence et de l’excellence de ce niveau. Ce n’est pas ça qui est important. Ce qui est important c’est : comment le groupe va réagir. C’est pour ça qu’il y a une vraie différence entre nous en 98 et le rugby en 2011, eux ils ont eu ce clash entre le staff technique et les joueurs mais cela a été voulu par Marc, j’en suis absolument certain, il a été fantastique. A mon avis, connaissant bien les gens, je suis certain que tout cela a été monté de toute pièce pour interpeller ses joueurs, il a vraiment fait un truc exceptionnel. »

Donc en fait, Lièvremont est un génie ?