Accès direct au contenu

Un tango qui peut faire mal

XV de France : l’Argentine, vrai test-match de l’automne

Pumas

Au sortir d’une victoire qui a déjà fait date face aux Wallabies, le XV de France voit se tenir devant lui un adversaire à l’allure moins prestigieuse, l'Argentine. Mais à y regarder de plus près, les Pumas sont le plus gros test de l'automne.

Sans vouloir briser l’enthousiasme né du triomphe contre l’Australie, il faut bien avouer que les Wallabies étaient largement dégarnis par les absences. A contrario, l’Argentine, même sans Hernandez et Contepomi, arrive avec des arguments qui mettront à l’épreuve le XV de France.

L’Argentine, notre pire ami
Une équipe qui a tendance à réveiller de mauvais souvenirs dans la mémoire des fans du XV de France. 7 septembre 2007, la France débute SA Coupe du Monde au Stade de France face à l’Argentine. L’équipe de Bernard Laporte porte de gros espoirs…que douchent les Pumas. Victoire 12-17 et début d’une exceptionnelle compétition pour les Sud-Américains. Plus d’un mois plus tard, les deux équipes ont été sorties en demi-finale par l’Angleterre et l’Afrique du Sud, et se retrouvent donc au Parc des Princes. Les coéquipiers de Contepomi broient les Bleus en leur passant 5 essais et un cinglant 34-10.

En un mois, les Argentins ont en quelque sorte tué le père. En effet, les joueurs présents dans le squad avaient presque tous connu le championnat de France. Ils y avaient acquis l’expérience du haut niveau et une culture de la gagne. Ajoutés à leur garra traditionnelle, mélange d’esprit de combat et de cohésion collective, tout cela avaient fait du XV argentin une machine redoutable. Un adversaire qui connaissait la France, et qui la connaît toujours. Samedi soir, au Grand Stade de Lille Métropole, la grande majorité de l’équipe alignée sera constituée de pensionnaires du Top 14. Un meilleur ennemi qui sera un test bien utile étant donné le gros point fort des Pumas.

Crash test pour le pack
Jouer l’Argentine, c’est l’assurance de défier l’une des meilleures mêlées du Monde. Dominatrice face à une Australie diminuée, la mêlée du XV de France va avoir l’occasion de réellement se tester et tenter de passer l’épreuve du pack adverse, sans que cela ne soit accompagné cette fois d’un bémol. Surtout, l’Argentine est préparée depuis 3 mois, avec sa première participation à un Four Nations où elle n’a pas été ridicule. Loin de là. Résistant bien souvent longtemps avant de céder.


Bref, une opposition qui sera la plus forte de cette tournée d’automne, dans un stade où le XV de France n’aura pas de repères, face à une équipe revancharde. Le 23 juin dernier, les Bleus étaient allés briser les Argentins chez eux, 10-49. Une victoire fondatrice pour Philippe Saint-André, qui s’est appuyé sur la même ossature samedi dernier. La charnière Machenaud / Michalak brillante face aux Wallabies, avait connu son baptême du feu à San Miguel de Tucuman. PSA espère donc enchaîner sur un nouveau succès, avec une France qui plus est jamais très à l’aise pour meintenir une continuité dans la performance.

Par Ryad Ouslimani