Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Ces nouvelles révélations sur la succession de Philippe Saint-André…

Philippe Saint-André

Alors que la Fédération Française de Rugby a annoncé qu’elle procéderait à un appel à candidatures pour la succession de Philippe Saint-André, Jo Maso a expliqué ce choix.

C’est une petite révolution qu’a annoncée la FFR. La Fédération a en effet décidé de lancer un appel à candidatures pour la succession de Philippe Saint-André. Par conséquent, n’importe qui peut postuler pour le poste de sélectionneur de l’équipe de France de rugby. Une première en 20 ans.

Rugby - XV de France : Une réunion au sommet pour la succession de Saint-André ?

« IL FAUT TIRER LES LEÇONS DU PASSÉ »

Jo Maso, vice-président de la FFR en charge de la communication et membre du comité de nomination, est revenu sur cette décision : « On veut donner la possibilité au plus grand nombre de se positionner pour être le manager-sélectionneur de l’équipe de France. Que ce soit le vote le plus démocratique possible. Jusqu’à la dernière Coupe du monde (en 2011), on avait désigné 4-5 entraîneurs possibles. On a décidé d’ouvrir, que des gens puissent se positionner sur l’appel d’offres et faire valoir leur projet. Le positionnement de chacun devra s’opérer avant le 25 avril. C’est la date limite pour qu’on puisse après convoquer et auditionner, et pour ensuite faire le bilan de toutes ces auditions et nommer le futur sélectionneur. On a envie de le nommer le plus rapidement possible après avoir étudié les dossiers. On rendra notre décision entre fin mai et début juin afin que nos clubs puissent se retourner s’il s’agit d’un entraîneur de club français ou étranger », a-t-il déclaré dans un entretien accordé à RMC.  

Articles liés