Accès direct au contenu

On efface tout…

Lievremont joue a chamboule tout

le10sport

12 changements. Marc Lièvremont n'a pas fait dans la demi-mesure lors de l'annonce de son XV de départ pour affronter les Samoa, samedi (18h) au Stade de France. Seuls Picamoles, Trinh-Duc et Clerc conservent leur place.

On s'y attendait, mais peut-être pas dans cette proportion. Pour le deuxième match de la tournée face aux Samoans, le sélectionneur de l'équipe de France a quasiment modifié l'intégralité de son XV de départ victorieux le week-end dernier de l'Afrique du Sud. Marc Lièvremont a justifié son choix par trois critères déterminants selon lui : « la fraîcheur physique, la crainte d'une décompression psychologique et enfin le fait que l'ensemble des joueurs constituant le groupe des trente sont très proches les uns des autres. »

Aux côtés des deux petits nouveaux, Lapandry et Fall, qui honoreront leur première sélection, des joueurs confirmés comme Chabal, Bonnaire ou Jauzion devront prouver qu'ils sont au niveau afin d'espérer disputer le troisième test face aux Blacks. Mais justement, après la belle victoire obtenue face aux champions du monde, n'aurait-il pas été plus judicieux de maintenir une certaine continuité ? Ou du moins à certains postes. Comme par exemple en première ligne où Barcella, Servat et Mas ont mis au supplice les Boks. Idem à la charnière où Julien Dupuy et François Trinh-Duc ont besoin de vécu.

Si cette équipe de France a fière allure et ne devrait pas rencontrer de difficulté pour venir à bout des Samoa, on s'interroge quand même sur ce XV de départ renouvelé à 80%. Seul point positif : faire perdurer une certaine émulation chez chacun des trente joueurs du groupe France avant le choc face à la Nouvelle-Zélande. Mais la motivation ne vient-elle pas d'elle-même quand on affronte les All Blacks ?

, à Marcoussis