Accès direct au contenu

Ouf

Szarzewski échappe à la plainte

Auteur d’un coup de poing sur le troisième ligne d’Agen, Marc Giroud, Dimitri Szarzewski ne sera pas poursuivi en justice par le joueur. « Cela fait partie de notre sport, il y en a tous les week-ends », a confié Giraud à RMC. L’Agenais, indisponible trois semaines, attend maintenant le passage de Szarzewski devant la Commission de discipline le 16 janvier prochain et espère qu'il sera « puni comme un joueur lambda et pas comme un international ».