Accès direct au contenu

La fin d’un club

Montauban chez les amateurs

Le club Tarn-et-garonnais, qui comparaissait ce matin devant la DNACG n'a pas convaincu. Montauban évoluera en Fédérale la saison prochaine. Les joueurs ont appris la nouvelle par texto.

C’est en envoyant un sms que les dirigeants montalbanais ont appris à leurs joueurs que l’aventure professionnelle était terminée. La DNACG a décidé de rétrograder le MTG XV dans le monde amateur : Fédérale 1, 2 ou 3. C'est la Fédération Française de Rugby qui décidera du niveau exact. Mais les Vert et Noir ne joueront pas en Pro D2 la saison prochaine.

Le club a un délai de 10 jours pour faire appel de cette décision.

Cette décision entraîne inévitablement de nombreuses conséquences pour l’avenir des joueurs. Beaucoup vont se retrouver sans club. Autant pour les joueurs déjà sous contrat que pour ceux qui avaient donné leur accord pour rejoindre le club en Pro D2.

C’est le cas notamment du joueur du Racing Metro 92, Mehdi Merabet. Il devait s’engager avec le club Tarn-et-garonnais. Il se retrouve donc sur le marché.

Idem pour le troisième ligne du Racing, Fabrice Culine qui devait servir d’échange avec le talonneur montalbanais Grégory Arganese. Les deux hommes vont devoir revoir leurs projets. Et que dire aussi du demi-d’ouverture des Vert et Noir, Cédric Rosalen. Il risque désormais d’intéresser plusieurs clubs à la recherche d’un ouvreur-buteur (Biarritz, Stade Français…). De son côté, l’entraîneur Sébastien Calvet a laissé entendre que sa carrière montalbanaise allait se terminer.

C’est la fin d’un club, c’est la fin d’un rêve. Mais sur les bords de la Garonne, certains y verront peut-être aussi le succès d’un homme. Celui de Jean-Michel Baylet, patron du journal « La Dépêche du Midi » et originaire de la région. Lui a toujours milité pour que le club phare se situe un peu plus à l’ouest, du côté de Valence d’Agen.