Accès direct au contenu

Pronostics

Rugby : Quels Français pour briller en H Cup ?

Matanavu

La H Cup démarre ce week-end. Cette année, parmi les six équipes tricolores, qui a le plus de chance de tirer son épingle du jeu ?


Le meilleur championnat du monde en terme de moyens financiers, une pléiade de stars présente sur les feuilles de matchs. Les équipes françaises présentes en H Cup seront craintes. Mais lesquelles auront l’épaisseur pour faire tomber le double-tenant, le Leinster ?

Toulouse, l’éternel favori


Recordman des victoires en coupe d’Europe, le Stade Toulousain est bien décidé à essayer de rafler un cinquième trophée. Vainqueur des deux derniers boucliers de Brennus, le groupe de Guy Noves va sans doute essayer de rafler la mise. L’effectif étoffé permet aux Rouge et Noir de viser un improbable doublé Top 14 / H Cup. Emmené par un McAlister exceptionnel, une mêlée surpuissante et une profondeur de banc sans égale, cette équipe est encore une fois légitime pour prétendre au titre. Le retour de blessure de Médard redonne encore des solutions à ce groupe porté par l’envie de casser la suprématie des provinces celtes. Placés dans un groupe avec les Gallois d’Ospreys, les Anglais de Leicester et Trévise, le Stade peut ambitionner la première place pour recevoir en quart de finale et éviter les pièges des années passées.


Clermont, pour une première


Toujours placée en France, rarement gagnant, l’ASM voudrait enfin triompher en Europe. Demi-finalistes en 2012, les Auvergnats affichent bonne mine cette saison, entre un effectif remarquable de stabilité et des touches qui améliorent la qualité du groupe. Vern Cotter maîtrise parfaitement son groupe, et le deuxième budget français peut se permettre de jouer sur deux tableaux. Bien placé en Top 14, Montferrand mettra sans doute une équipe type en coupe d’Europe pour essayer de terminer en tête d’un groupe « coton ». En effets, les Jaunnards tombent sur les doubles tenants du Leinster. Le challenge sera très compliqué, de même qu’Exeter et Llenelli ne seront pas de la chair à canon. Mais si Clermont sort de ce groupe, ce sera une démonstration de solidité.

Un Toulon encore un peu vert


La reconquête des sommets est une priorité mais sans doute que le RCT jouera beaucoup plus le coup en Top 14 qu’en H Cup. Bernard Laporte sera obsédé par le bouclier et même s’il jouera la coupe d’Europe sans la brader, il ne prendra pas de risque avec ses joueurs. Mais attention, placé dans le groupe de Cardiff, Montpellier et Sale, Toulon bénéficie d’une poule relativement homogène sans être trop relevée, ce qui lui permettrait d’essayer de gérer avant de voir si le coup est jouable en matchs éliminatoires. Attention donc à une « filouterie » de Bernard Laporte, capable de gérer les matchs de poules avant de lâcher les chevaux à trois rencontres du sacre. Car avec une charnière cinq étoiles, une mêlée de très haut niveau et une faim de reconnaissance, le RCT sera un poison.

Trois équipes tournées vers le Top 14


Montpellier, Castres et le Racing sont les trois autres représentants français. Trois équipe capables de jouer les yeux dans les yeux en Europe mais avec des effectifs bien trop courts en qualité pour jouer sur deux tableaux. Ses trois clubs ont beaucoup trop besoin d’être en phase finale de Top 14 pour tout donner en H Cup. De plus, le Racing qui se trouve dans le groupe des Saracens, du Munster et d’Edimbourg. Autant dire que pour passer il faudrait créer des exploits. Le Racing ne s’en donnera pas forcément les moyens s’il doit batailler derrière en Top 14 pour rester dans le top 6.

Même problématique pour le Montpellier Rugby et Castres, qui savent très bien que la H Cup est un Everest inatteignable. Sauf épopée improbable, il paraît compromis de les voir jouer les deux compétitions à fond. 

Par Ryad Ouslimani