Accès direct au contenu

À l’assaut de la H Cup

Ca va mousser

le10sport

La quinzième édition de la Heineken Cup début ce week-end. C'est d'ailleurs Perpignan, le champion de France en titre qui ouvrira le bal samedi avec un déplacement chez les Italiens de Trévise (14h30).

Comme chaque année, les clubs français ont de grandes ambitions dans la compétition. Mais depuis quatre saisons et le dernier sacre du Stade Toulousain face au Stade Français en 2005, aucun formation française n'a réussi à s'imposer sur la scène européenne. Qui pourrait mettre fin à l'hégémonie des clubs irlandais, vainqueur de trois des quatre dernières éditions ?

Sur le papier, Toulouse, Clermont, Perpignan et Biarritz ont les moyens de d'inscrire leur nom au palmarès. Brive, qui retrouve la compétition et vit un début de saison délicat, semble moins armé. Seul problème pour les cadors de notre championnat, un Top 14 long et éprouvant qui ne permet pas le moindre relâchement et rend difficile une quelconque gestion. Au contraire de nos amis Celtes pour qui la H Cup est la compétition phare.

A y regarder de plus près, ce sera dur pour l'Usap opposé au Munster et Northampton. Idem pour Clermont face à Leicester et les Ospreys. Impossible pour Brive devant le Leinster, champion en titre, les London Irish et Llanelli. Ce sera corsé pour Toulouse avec une poule relevée (Cardiff, Harlequins et Sale). Au final, le Stade Français, qui devra se méfier de Bath, et Biarritz, qui aura comme principal concurrent Gloucester, sont les mieux lotis.

Le fiasco de l'an dernier avec un seul qualifié pour les quarts de finale (Toulouse, défait par Cardiff) ne devrait pas se reproduire. En étant pessimiste, on peut néanmoins espérer les qualifications de Paris et Biarritz. Toulouse devrait en être également. Et si tout sourit à nos Français, pourquoi ne pas croire à un carton presque plein avec Clermont et l'Usap ? Chiche