Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Saint-André justifie ses changements avant d’affronter les All Blacks

Alors que le XV de France défiera la Nouvelle-Zélande samedi à 21h en quarts de finale de la Coupe du monde, Philippe Saint-André a procédé à trois changements sur lesquels il s’est expliqué.

Battu par l’Irlande (24-9), le XV de France est contraint d’affronter la Nouvelle-Zélande en quarts de finale de la Coupe du monde. Et compte-tenu du début de compétition des Bleus, Philippe Saint-André a décidé de faire trois changements importants. Ainsi, Morgan Parra remplace Sébastien Tillous-Borde à la mêlée, au centre Mathieu Bastareaud cède sa place à Alexandre Dumoulin, tandis que Bernard Le Roux prend la place de Damien Chouly en troisième ligne. En conférence de presse, le sélectionneur est revenu sur ses choix.

« Parra, c’est un gros compétiteur »

« Il y a une trame sur les trois changements, il y a des ajustements. Bernard (Le Roux), j’attends de lui qu’il avance à l’impact et qu’il soit le premier pour nettoyer rapidement et être très fort dans les zones de rucks. Morgan (Parra), on le connait, c’est un gros compétiteur. Il fait une belle Coupe du monde depuis le début, il a été titulaire contre la Roumanie sinon il a plus été utilisé sur des fins de matches .On connait le leadership qu’il est capable d’avoir avec les avants. Alexandre Dumoulin a de grosses capacités à faire vivre le ballon. Il se déplace et défend très bien, tout en sachant qu’on a Mathieu (Bastareaud) sur le banc, qui est capable d’être un très bon impact player en fin de match », explique-t-il. 

Articles liés