Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Coupe du monde : La confiance de Frédéric Michalak pour l’attribution du Mondial 2023 !

Si la France désire organiser la Coupe du monde de rugby en 2023, Frédéric Michalak assure que ce dossier dispose d’un avantage.

Après 2007, la France souhaite de nouveau organiser la Coupe du monde de rugby et compte sur sa candidature pour le Mondial 2023 afin de parvenir à ses fins. Bernard Laporte portera le dossier devant le World Rugby mais le président de la FFR devra batailler face à l’Irlande et l’Afrique du Sud. Dans les colonnes du Midi-Olympique, Frédéric Michalak, ambassadeur aux côtés de Sébastien Chabal, croit ouvertement en les chances de cette candidature.

« Je pense que l’on a un avantage »

« C’est décisif car en nombre de licenciées, le rugby est aujourd’hui en troisième position des sports collectifs derrière le football et le handball. La Coupe du monde est le meilleur moyen de faire parler de notre sport et de recruter de nouveaux pratiquants. Notre Top 14 national est de très bonne qualité mais il est primordial également de faire parler de nous à l’international. Un mondial permet une médiatisation incomparable et ouvre des perspectives uniques. Ce serait une chance d’avoir le Mondial 2023 pour les 1900 clubs amateurs français et les licenciés qui seraient heureux de participer à cette fête. Et je crois qu’il y en a besoin ? Je pense que l’on a un avantage car nous apportons de meilleures garanties financières. Pour le Word Rugby, c’est l’assurance de percevoir des recettes importantes. C’est un argument économique majeur. Obtenir l’organisation du Mondial 2023 sera une vraie réussite. En France, il existe un réel soutien pour ce dossier. Accueillir le Mondial en 2023 serait la plus belle récompense pour notre rugby », admet Frédéric Michalak.

Articles liés