Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Coupe du monde 2023 : La confiance de Laporte malgré l’avance de l’Afrique du Sud !

Si l'Afrique du Sud semble tenir la corde pour la Mondial 2023, Bernard Laporte ne souhaite pas jeter l'éponge.

L’organisation de la Coupe du monde 2023 serait-elle en passe d’échapper à la France ? Le World Rugby vient d’annoncer que l’Afrique du Sud dispose d’une longueur d’avance sur la candidature tricolore, mais Bernard Laporte n’abdique pas. Dans des propos relayés par L’Équipe, l’influent président de la FFR confie son souhait de faire pencher la balance en sa faveur.

« Nous sommes plus que jamais mobilisés et déterminés »

« Dans son rapport d'évaluation, la RWCL (Rugby World Cup Limited) place la candidature de la France pour 2023 en tête sur le critère principal : l'offre financière et les garanties. Cette première place conforte notre stratégie, qui est de sécuriser des ressources financières record (40% de plus qu'en 2015), nécessaires au développement du rugby mondial. Maintenant, nous devons rassurer les fédérations votantes sur la qualité de nos infrastructures et de nos stades. Première destination touristique du monde, la France a les infrastructures pour accueillir dans d'excellentes conditions les équipes et les supporters du monde entier. Depuis l'Euro 2016 (de football), la France dispose de stades qui répondent aux meilleurs standards internationaux. Dans cette dernière ligne droite, nous sommes plus que jamais mobilisés et déterminés pour convaincre les fédérations votantes que la France est la meilleure option pour la Coupe du monde 2023 », admet Bernard Laporte.

Articles liés