Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - Mondial 2023 : Bernard Laporte prend les devants face à l’Afrique du Sud !

Malgré les récentes conclusions du World Rugby sur le dossier de candidature tricolore, Bernard Laporte n'abdique pas.

En quête de l’organisation de la Coupe du monde 2023, la France est d’ores et déjà en retard vis-à-vis de l’Afrique du Sud. Le World Rugby vient d’annoncer que la Nation de l’Hémisphère Sud était favorite à ses yeux sur de nombreux points, mais Bernard Laporte ne s’avoue pas vaincu. Dans des propos rapportés par Europe 1, l’influent président de la FFR reste assez perplexe sur cette décision...

« Deux points sur lesquels ce n'est pas possible… »

« On a analysé le rapport : il y a six points qui font qu'on est derrière l'Afrique du Sud, surtout deux sur lesquels ce n'est pas possible. Le rapport mentionne que nos hôtels en France sont moins bien qu'en Afrique du Sud alors qu'on est le pays le plus visité au monde", ou que "les stades sont moins bons qu'en Afrique du Sud, alors qu'ils sont neufs. On est moins bien notés sur le dopage parce qu'on nous dit qu'on est trop sévères ! Sur la sécurité, on est au même nombre de points alors qu'il y a 52 morts par jour en Afrique du Sud. C'est un truc de fou ! Nous avons donc écrit à World Rugby et à son président, Bill Beaumont, pour avoir des réponses à ces questions et pour que ce soit changé, c'est-à-dire que la France soit placée devant. Et on a envoyé ce courrier à toutes les fédérations. C'est parti aujourd'hui (vendredi) », affirme Bernard Laporte.

Articles liés