Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

Tous aux aveux

le10sport

Dans son autobiographie à paraître le 9 novembre prochain, André Agassi avoue s'être dopé. Et l'Américain n'est pas le premier à passer à table à l'issue de sa carrière.

Armé de son courage, et de sa plus belle plume, André Agassi a avoué. Dans Open : an autobiography, en librairie le 9 novembre, l'ancien tennisman américain confesse avoir eu recours, à plusieurs reprises, à la méthamphétamine (drogue synthétique euphorisante agissant comme stimulant mental). Trois ans après son retrait des courts, le Texan ajoute son nom à la liste des courageux qui "avouent" après leur carrière, quand le risque de sanction est aussi fin qu'une aiguille...

A ce petit "jeu", les cyclistes sont d'ordinaires les plus bavards. Mais au final, le résultat est le même : tout le monde a bien pris le temps de "soigner" sa carrière et se soulage après que celle-ci leur ait assuré la gloire. Et on te le dit "Dédé", pour un tennisman, ces aveux sont tout de même un peu court.