Accès direct au contenu

L’avis qui tranche

Leveaux a deja zappe manaudou

le10sport

Le franc-parler d'Amaury Leveaux est connu. Nouveau membre du Team Lagardère, le vice-champion olympique du 50 m nage libre s'est librement ouvert sur ses relations avec son ancien entraîneur. Mais également sur le cas de la néo-retraitée, Laure Manaudou.

L'annonce de la retraite de Laure Manaudou, couplée à la rumeur d'une grossesse qu'elle n'a pas encore confirmé, ont engendré de nombreuses réactions dans le monde sportif. Les regards portés sur l'ancienne égérie de la natation sont bienveillants, lui reconnaissant le droit au repos après les années passées à aligner les longueurs. Même le forçat de l'entraînement, Philippe Lucas, accepte cette décision.

Une voix discordante s'est faite entendre vendredi. Habituel poil à gratter de la natation française, Amaury Leveaux ne cache pas son amertume après l'annonce du retrait définitif des bassins de son ancienne partenaire en équipe de France : «Je ne veux pas parler pour elle, d'autant que je ne parle même plus avec elle. Je lui souhaite bonne chance mais c'est du gâchis

Lors de sa présentation à la Croix-de-Berny, la nouvelle recrue du Team Lagardère a également égratigné son ancien entraîneur, Lionel Horter et le club de Mulhouse : «Les méthodes de Lionel ne me plaisaient plus. Quant j'étais à Mulhouse, il m'appelait son fils. Bientôt, je ne serai plus qu'un connard... Nager à Mulhouse m'a amené là où je suis. Mais c'est toujours eux qui tirent les bénéfices. Là bas, tu nages pour que le club ait des subventions. Quand j'ai vu Lionel pour lui dire que je partais, la première chose qu'il m'a dite, c'est que je ne toucherais pas de primes de Rome.» Il fera mieux en décrochant le bronze mondial sur 50 m nage libre dans des circonstances éprouvantes suite au décès de son père durant la compétition.