Accès direct au contenu

Handball

De bonne augure

le10sport

Privés de nombreux titulaires ce week-end à Madrid, l'équipe de France a prouvé qu'elle avait de la ressource. De quoi se montrer confiant à deux mois de l'Euro autrichien.

Nul doute
Un Bertrand Gilles absent, un Guigou victime de problèmes dentaires, des Karabatic et Narcisse timorés: l'addition aurait pu être lourde en terre espagnole pour les Experts. Mais voilà, le handball tricolore a la chance d'avoir deux équipes. Celle championne olympique et championne du monde en titre, et celle qui lui permet d'arracher un nul face à une équipe espagnole revigorée. Sebastien Ostertag, altruiste, a montré qu'il pouvait secondé Guigou au poste d'ailier gauche malgré ses performances mitigées avec son club. Igor Anic, imposant et efficace dans la défense espagnole a également prouvé sa valeur aux yeux du sélectionneur, enfin la bonne entrée du gardien chambérien Cyril Dumoulin, troisième dans la short-liste, a confirmé la grande valeur des gardiens de buts tricolores.

Le Mur espagnol
Fraîchement naturalisé espagnol, l'ex serbe Arpad Sterbik a littéralement éc'uré les coups de boutoir des tirailleurs français pour sa première sélection. Narcisse et Karabatic, notamment, s'y sont cassés les dents à plusieurs reprises. Le néo portier ibérique a accumulé 27 arrêts à son compteur et stoppé un penalty de Guillaume Joli. L'incontestable homme du match sera sans aucun doute un atout de poids pour les espagnols lors du prochain Euro. En attendant, l'Espagne poursuit sa reconstruction avec Ugalde et Entrerrios meneurs d'hommes (9 buts à eux deux).

Monter en puissance
Prochaine étape pour les Bleus: la double confrontation face à la Serbie en janvier, puis, dans la foulée, le tournoi de Paris avec le Brésil, la Finlande et ? l'Espagne. Cette fois-ci, les hommes de Claude Onesta seront à quelques jours de leur Euro et l'heure des essais sera dépassée. Le sélectionneur en prend note et ne s'emballe pas après une semaine qui reste malgré tout positive: « Il va falloir être plus lucides à l'avenir face à cette équipe remaniée et jeune qui figure dans notre groupe à l'Euro 2010 et qui travaille et progresse bien. » ( www.handzone.net )

Sacha Nokovitch