Accès direct au contenu

De simples victimes

Baala Mekhissi : l’explication de la bagarre

le10sport

Conscients d'avoir dépassé les bornes en se bagarrant lors du meeting de Monaco, Mehdi Baala et Mahiedine Mekhissi ont tenu à s'expliquer dans l'émission Stade 2. Tendu.

Est-ce la peur de rater les Championnats du monde de Daegu qui a poussé Mehdi Baala et Mahiedine Mekhissi à présenter les excuses à la France entière ? Fort possible. Les deux fondeurs, honteux de s’être foutus sur la gueule lors du meeting de Monaco vendredi soir (voir vidéo plus bas), sont en effet suspendus provisoirement de toute compétition, ce qui les prive des prochains championnats de France, à Albi.

Ils devront aussi s'expliquer devant une commission dans les prochains jours. Et la Fédé décidera s’ils sont aptes pour Daegu. Avant cela, les deux hommes ont été réunis par l’émission Stade 2 pour donner leurs explications chacun leur tour. Les voici :

Les explications de Mehdi Baala : « Je suis allé vers lui pour le saluer. Je n’ai pas trop compris sa réaction. Ma volonté était simple. Il l’a mal pris, il a peut-être cru que je voulais le narguer, ce n’était pas le cas. Ce que l’on a fait n’est pas pardonnable dans le sport. C’est dommage… Il faut dire que je m’entraîne avec son concurrent direct, Bob Tahri. Nous savons qu’il y a beaucoup de bruits qui courent, des jaloux. Peut-être que… Si l’on m’avait donné la possibilité de l’appeler après cet événement, je l’aurais fait. Ça a été dur d’expliquer cette histoire à ma fille, c’est compliqué. Je tiens à m’excuser. On fait souvent les stages ensemble, on aura l’occasion de se recroiser ». Baala a montré de la bonne foi et de la spontanéité. Il a préféré faire passer son explication de la brouille avant de présenter ses excuses. Visiblement sincères.

Les explications de Mahiedine Mekhissi : « Cela ne nous ressemble pas, on est des champions. On n’a pas à montrer cette image à nos fans, à la France. J’espère qu’on va redorer notre blason aux Championnats du monde et aux Jeux Olympiques. Je m’excuse auprès de tous car ces images me font mal au cœur. Ce n’est pas nous ». Mekhissi a semblé tendu, plus que Baala. Il n’a jamais vraiment donné d’explication sur sa réaction disproportionnée. C’est dommage, il était là pour ça.