Accès direct au contenu

Révélations

Affaire des paris : Canayer livre sa vérité

Patrice Canayer

Alors que Nikola Karabatic est attendu ce mardi pour une audition devant le juge d’instruction dans le cadre de l’affaire des paris supposés truqués, Midi Libre révèle dans son édition du jour les déclarations faites par Patrice Canayer à la police des Jeux en décembre dernier. Selon le quotidien, l’entraîneur de Montpellier a bel et bien cité les noms de trois de ses joueurs (Tej, Honrubia et Bojinovic) et de l’ancien kiné (Yann Montiege) comme étant des « accrocs aux jeux ». Canayer confie aux enquêteurs que « la gangrène du jeu avait atteint le vestiaire de façon importante » expliquant que les soirées poker se multipliaient entre joueurs.

Des doutes sur le kiné
Canayer explique également ses doutes sur l’ancien kiné du club : Yann Montiege. En effet, selon l’entraîneur champion de France, un membre du club affirme avoir vu Montiege, le 12 mai 2012, entre 8 et 9 h du matin, dans les rues de Rennes, en compagnie de Primoz Prost, l’ancien portier héraultais, qui lui, a reconnu avoir parié ce jour-là. Selon ce témoin, les deux hommes étaient gênés d’avoir été vus ensemble. Canayer, lui, s’interroge sur cette balade matinale, « totalement inhabituelle un jour de match » où les joueurs sont au repos. Des déclarations qui n’aident pas la défense des accusés.

Découvrez Le 10 Sport de cette semaine, en kiosques ou en ligne