Accès direct au contenu

Hypothèses

À qui le tour

le10sport

De Justine Hénin à Lance Armstrong en passant par Kim Clijsters. La mode est à la retraite de courte durée. Et le10sport.com est certain que d'autres vont suivre.

Le scénario de la rédaction:

Laure Manaudou: Après avoir accouché de triplés, la Française choisit de se reconvertir dans le cinéma. Nominée dans la catégorie Meilleur Espoir Féminin aux Oscars 2011 pour son rôle de maître-nageuse dans les Bronzés 4, elle ne remporte pas le prix, boudée par une profession qui n'a de toute façon jamais aimé les comédies populaires, et choisit de noyer sa déception dans la piscine de Saint-Germain en Laye avec Philippe Lucas et du champagne. Cette session natation nocturne convainc Laure de reprendre l'entraînement, avec pour objectif les JO 2012 où elle remportera trois médailles d'or, et sans combinaison s'il vous plait !

Brahim Asloum: Après avoir réglé ses différents avec Canal Plus, le boxeur choisit de s'associer à nouveau avec eux pour commenter... le World Poker Tour à la place d'un Patrick Bruel qui, décidément, a lui aussi pris sa retraite. Devenu assidu joueur de cartes, Asloum remporte un tournoi mondialement reconnu lui offrant plusieurs millions de dollars de récompense. A la sortie d'une discothèque parisienne où il fête son titre, il est pris à partie par deux hommes qu'il parvient à maitriser sans trembler. La redécouverte de son direct du gauche associée à cette petite fortune lui donne l'idée de se payer lui-même une nouvelle réunion qu'il organise au Stade de France. Rien que ça !

Fabrice Fiorèse: Troisième de Ligue 2 au terme de la saison 2009/10, Arles-Avignon accède à la surprise générale en Ligue 1. En plus d'Abdelmalek Cherrard, Kaba Diawara ou Sébastien Piocelle, les dirigeants du club provencal sont contraints, faute de moyens, de miser sur d'autres joueurs d'expérience. Le 31 août 2010 à 23h50, ils reçoivent un coup de fil de Fabrice Fiorèse qui veut quitter Paris, faute d'avoir su imposer sa marque à cause de la concurrence féroce de Vahid Halilhodzic. Le désormais ancien sélectionneur de la Côte d'Ivoire et sa marque «Vahid pas content» sont LA grande tendance des défilés automne-hiver 2010. Séduits par tant de volonté, les dirigeants d'Arles-Avignon tentent le pari Fiorèse, qui inscrit un superbe but lors de la victoire du promu au Parc des Princes, le 3 septembre 2010 (1-0).