Accès direct au contenu

Dans la tourmente

Paris truqués, interpellations : Un dimanche noir pour le Montpellier Handball

Nikola Karabatic

Lourdement battu par le PSG ce dimanche (38-24), le Montpellier Handball continue sa chute libre et plusieurs joueurs ainsi que leurs compagnes auraient été interpellés après la rencontre.

Ce dimanche 30 septembre 2012 restera vraisemblablement gravé comme étant l’un des jours les plus noirs de l’histoire du handball français. Pris à la gorge par la polémique autour des paris sportifs truqués, le club de Montpellier a connu une journée particulièrement mouvementée... à tous les niveaux.

Surclassé par le PSG

Le PSG souhaitait clairement marquer le coup et s’imposer comme étant le principal challenger du club héraultais à Coubertin ce dimanche, et il n’a pas failli à sa mission. Les Parisiens se sont imposée 38-24 et ont surclassé les champions de France en titre dans tous les compartiments du jeu. Fébriles en défenses, stériles devant, Nikola Karabatic et ses coéquipiers ont affiché un niveau assez inquiétant dans l’enceinte parisienne. Mais leur esprit était probablement ailleurs...

Le décrassage au commissariat

Selon France 3 Montpellier, de nombreuses interpellations auraient été effectuées en fin d’après-midi au sein du club et de son entourage direct. Huit membres de l’effectif héraultais auraient été arrêtés juste après la rencontre, dont les frères Karabatic Nikola et Luka. Par ailleurs, des compagnes de joueurs seraient également concernées par ces interpellations ainsi que le Kiné de l’équipe Yann Montiege. Les évènements devraient continuer à s’enchaîner dans les jours qui viennent, le temps que la justice parvienne à apporter la lumière autour de cette affaire particulièrement embarrassante pour le handball français et le sport tricolore en général.