Accès direct au contenu

Foot - Jeux

FIFA 19 : Le 10 Sport a testé FIFA 19 pour vous !

Disponible depuis une dizaine de jours, FIFA 19 présente des nouveautés importantes sur la forme avec notamment de nombreux modes de jeu. Sur le fond, ce nouvel opus reste classique avec toutefois quelques améliorations. Découvrez le test de la rédaction du 10 Sport.

La plus célèbre simulation de football est de retour ! En effet, FIFA 19 est disponible depuis le 28 septembre et nourrit toujours les mêmes ambitions. Il faut dire que FIFA 18 s’est vendu à plus de 24 millions d’exemplaires et a vu se dérouler plus de 7 milliards de matches ! Des chiffres colossaux qui pourraient bien être battus avec ce nouvel opus qui offre des nouveautés non négligeables, surtout sur la forme. Si le fond se veut résolument classique, avec quelques améliorations toutefois, FIFA 19 propose de multiples modes de jeu qui raviront probablement les fans de la série.

Magnifique sur la forme

Ce qui frappe en premier lieu lorsque l’on commence à jouer à FIFA 19, c’est le travail sur la forme. L’interface est très belle en plus d’être claire, simple et agréable à parcourir, tandis que la présentation des matches a également évolué. Les joueurs et stades modélisés ont augmenté tandis que le travail sur l’ambiance est excellent puisque de nombreux tifos et chants de supporters apparaissent dans cet opus. Mais c’est surtout en terme de modes de jeu que FIFA 19 impressionne. C’est d’ailleurs le plus complet de la série dans ce domaine. Les licences de la Ligue des Champions et la Ligue Europa ont été ajoutées tandis qu’un mode « sans règles » fait son apparition.

Les nouveautés FUT

Et le mode de jeu le plus célèbre est évidemment toujours là. FIFA Ultimate Team revient avec également ses nouveautés. S’il est difficile de parler de révolution, l’apparition de « Division Rivals » offre tout de même une vraie évolution à FUT. Ce système de jeu consiste à disputer cinq rencontres contre des adversaires de même niveau au terme desquelles un classement sera effectué pour vous situer dans une division. Une « note technique » est attribuée selon vos performances et déterminera le passage à la division supérieure. Chaque semaine représente donc une nouvelle compétition. Et à la fin de celle-ci, des récompenses sont distribuées selon les résultats. Une qualification pour « FUT Champions » est également accessible par « Divisions Rivals ». Pour le reste, FUT semble également offrir plus de « Défi Création d’Équipe » que sur FIFA 18. Ils sont en tout cas disponibles plus tôt et de manière plus importante que lors du précédent opus à l’image des DCE concernant les championnats. On peut déjà se casser la tête à faire son équipe qui réponde aux critères demandés en échange de packs ou de cartes spéciales.

Les joueurs qui ont le plus progressé entre FIFA 18 et FIFA19

Comme tous les ans, les regards se tournent vers les notes des joueurs. Les cartes sont très attendues à l’image de celle de Kylian Mbappé. Nouvelle star du football mondial, l’attaquant du PSG voit sa note globale grimper de trois points pour se fixer à 87. Mais c’est surtout son 96 en vitesse qui impressionne ! Les autres champions du monde ne sont pas en reste puisque Lucas Hernandez est par exemple la bonne surprise avec un joli 82 (+4) et une très belle carte. Même constat pour Samuel Umtiti à 87 (+4) et Benjamin Pavard qui a désormais une note générale de 80 (+4). Mais c’est bien Presnel Kimpembe qui enregistre la meilleure progression parmi les Champions du monde avec cinq points en plus et une note de 83. À noter que le milieu de terrain du PSG prêté au Betis Séville, Giovani Lo Celso, prend également du galon avec plus cinq points pour une note globale de 80. Mais le joueur qui a le plus progressé entre FIFA 18 et FIFA 19 est Fabian Ruiz. Le milieu de terrain de Naples est désormais noté à 81 et gagne donc... 11 points !

Les joueurs qui ont le plus régressé entre FIFA 18 et FIFA19

Mais il n’y a pas que des bonnes nouvelles pour les joueurs. Beaucoup d’entre eux ont également vu leur note fondre. Parmi les plus connus, Zlatan Ibrahimovic paye son départ en MLS et passe de 88 à 85 tout comme Arjen Robben. Côté français, Morgan Schneiderlin et Benoît Costil perdent quatre points pour pointer respectivement à 79 et 78. Chute similaire pour Romain Thomas (76), Sébastien Corchia (75), Yoann Gourcuff (75) et Yoan Cardinale (75). Même son de cloche pour la recrue star d’Amiens, Ganso qui passe de 80 à 76. Mais la palme du joueur qui a perdu le plus de points sur sa note générale revient à Ashley Williams. Le joueur de Stoke City est passé de 82 à 76 soit une perte de six points !

Un FIFA brillant sur la forme, classique sur le fond

Pour conclure, FIFA 19 fait dans le classique en ce qui concerne le fond, le gameplay ayant finalement peu évolué malgré un nouveau système de tirs et dans les contacts. En revanche, sur la forme, FIFA 19 apporte de belles nouveautés. L’interface est magnifique tandis que le travail sur l’ambiance durant les matches est excellent. Mais surtout, ce nouvel opus est probablement le plus complet de la série en ce qui concerne les modes de temps de jeu. Enfin, les licences de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa apportent un vrai plus au jeu, la marque n’ayant pas manqué de communiquer sur cette nouveauté. Par conséquent, cette diversité dans les modes de jeu est la vraie force de ce FIFA 19, ce qui nous garantit encore de longues heures devant les écrans !