Accès direct au contenu

Comme on l’aime

JO 2012 : Thiago Silva retrouve la taille patron

Thiago Silva

Titulaire ce dimanche face au Belarus pour son deuxième match de poule des Jeux Olympiques 2012, Thiago Silva a affiché un visage relativement rassurant après une entrée en matière ratée dans ces JO.

Le Brésil s’est fait une petite frayeur dimanche en concédant l’ouverture du score au Belarus mais s’est finalement imposé après une très belle démonstration de football (3-1). Au cœur des interrogations avant cette rencontre, Thiago Silva a rassuré après se première sortie délicate face à l’Egypte jeudi dernier (3-2) et a su faire preuve de caractère pour surmonter les critiques.

Il a joué son rôle de capitaine

Le nouveau défenseur du PSG, annoncé comme le grand patron de cette Seleção au format olympique, a parfaitement rempli son rôle ce dimanche. S’il ne peut rien sur l’ouverture du score biélorusse, il a par la suite pris les choses en main en parlant beaucoup avec ses coéquipiers. Alors que le Brésil a largement dominé cette rencontre en termes de possession de balle, l’ancien Milanais a été énormément sollicité sur les ballons de retrait et a souvent apporté une relance propre en facilitant ainsi le travail du milieu de terrain.

Au point physiquement

Il s’agissait clairement de l’un de ses points faibles majeurs lors de la rencontre face à l’Egypte : la condition physique, ce qui l’avait par ailleurs rendu particulièrement nerveux. Pas de problème à ce niveau face au Belarus, et la sélection brésilienne a ainsi pu retrouver son joueur cadre en charnière centrale. Irréprochable dans la couverture et imposant dans le jeu de tête, le Parisien a par ailleurs formé un tandem axial très performant aux-côtés du jeune Juan. Une prestation d’ensemble rassurante pour Carlo Ancelotti et le PSG, qui devrait suivre les prochaines performances de son protégé avec attention puisque le Brésil s'est qualifié pour la suite de la compétition.

Par Guillaume de Saint Sauveur