Accès direct au contenu

Comment aider Alonso ?

Massa risque la prison

Felipe Massa pourrait avoir un rôle d'arbitre dans la lutte pour le titre de champion du monde de F1. Mais le Brésilien n'a pas intérêt à trop aider Alonso à Interlagos a prévenu la justice brésilienne.

A deux Grands Prix de la fin du championnat du monde de Formule 1, cinq pilotes peuvent encore prétendre à la couronne : Fernando Alonso, Mark Webber, Lewis Hamilton, Sebastian Vettel et Jenson Button.

Un embouteillage qui pourrait être arbitré par certains autres pilotes, dont Felipe Massa qui s’est déclaré prêt à jouer le jeu d’équipe en faveur d’Alonso, en tête actuellement du classement des pilotes. Mais le Brésilien a été rappelé à plus d’équité sportive par un procureur de la République brésilienne.

Dans les colonnes de Folha de Sao Paulo, Paulo Castilho a rappelé les obligations des sportifs sur la loi en matière de compétition sportive. Une peine de prison allant jusqu’à six ans est prévue pour ceux qui frauderaient ou qui aideraient à la fraude lors d’une compétition sportive.

Le procureur a même conclu sans rire que « si Massa triche, il pourrait quitter Interlagos avec les menottes ». Massa laissera-t-il donc passer Alonso si la situation se représente comme il avait pu le faire en Allemagne ?