Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Ce nouveau drame qui a été évité de justesse…

Dimanche dernier, sur le circuit de Spa Francorchamps, en Belgique, Romain Grosjean a réussi à se hisser sur le podium…

Deux ans qu’il attendait ça, Romain Grosjean, un nouveau podium en Formule 1. Le pilote français est monté « sur la boite » lors du GP de Belgique. Grosjean a notamment bénéficié en fin de course de l’abandon du quadruple champion du monde Sebastian Vettel. Le pilote Ferrari a vu son pneu arrière droit exploser, à plus de 250 km/h, à la sortie du fameux Raidillon. « Ça doit être dit : la qualité de ces pneus est lamentable, ça fait des années que ça dure et ça ne peut pas continuer comme ça. Je ne sais pas ce qu'on attend... », s'est plaint Sebastian Vettel après la course.

UN ACCIDENT ÉVITÉ

L’Allemand a dû avoir très peur… Vettel n’a effectué qu’un seul arrêt alors que la plupart des autres pilotes se sont arrêtés à deux reprises pour changer de pneus. Nico Rosberg a connu la même mésaventure le vendredi lors des essais libres. Pour Vettel, le pire a été évité. La crevaison aurait pu être beaucoup plus dangereuse quelques secondes plus tôt, au milieu du Raidillon… Et les conséquences beaucoup plus graves. Vettel a pu contrôler sa Ferrari malgré l’explosion de son pneu arrière droit.

Articles liés