Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Alonso… Ce geste d’humeur qui en dit long sur sa frustration…

Fernando Alonso n’a toujours pas marqué le moindre point cette saison. L’Espagnol a encore abandonné lors du Grand Prix du Canada le week-end dernier.

Sept Grands Prix. Zéro point. Tel est le bilan de Fernando Alonso depuis le début de la saison. Le double champion du monde espagnol a pourtant beaucoup de talent. C’est l’un des meilleurs pilotes du plateau. Incontestablement. Mais cette année, après son transfert chez McLaren, il n’a tout simplement pas la voiture. La McLaren n’est pas compétitive. Et Alonso se bat comme il peut… Dimanche, à Montréal, lors du Grand Prix du Canada, le pilote espagnol a encore été contraint à l’abandon. Pour la troisième fois de suite.

ALONSO REDOUTABLE FACE À LA FERRARI…

Alonso n’a rien pu faire face à la puissance d’autres monoplaces. Parfois, en se faisant doubler, il n’a pas vraiment lutté. Sauf une fois. Face à la Ferrari de Sebastian Vettel, son successeur dans le baquet de la Scuderia. Face à Vettel, Alonso a spectaculairement défendu sa position. « À la Alonso ». Avant de s’incliner logiquement devant la puissance de la Ferrari. « Il est évident que Fernando n’allait pas me donner un centimètre. Il s’est très bien défendu. C’était serré. Je l’ai touché avec ma roue avant droite mais fort heureusement rien ne s’est produit », a expliqué Vettel à l’issue de la course. Entre Ferrari et Alonso, il y a un passif…

Articles liés