Accès direct au contenu

Clash

F1 : Hamilton furieux contre McLaren

F1 : Hamilton furieux contre McLaren

A quelques heures du départ du Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps, Lewis Hamilton s’est énervé hier sur Twitter après la séance de qualification.

Lewis Hamilton, qualifié en 8e position (mais 7e sur la grille grâce à la pénalité infligée à Mark Webber), s’est fait laminé par son coéquipier Jenson Button qui a réalisé la pôle position et l’a relégué à 8 dixièmes. 

La colère d’Hamilton sur Twitter
Un écart conséquent et inhabituel, qui s’expliquerait par le choix de McLaren de favoriser indirectement Button en lui apportant le nouvel aileron arrière tandis qu’Hamilton doit se contenter de l’ancien. Un phénomène récurrent en Formule 1, à cause du coût et de la durée de développement de nouvelles pièces. Une décision que ne digère pas l’Anglais comme il l’indique sur Twitter après les qualifications : « Purée, c’est pas vrai, c’est quoi ce bordel ! Jenson avait le nouvel aileron arrière et moi l’ancien. J’ai perdu 4 dixièmes. Je perds ce temps rien que sur la ligne droite. Avec ça, Jenson va gagner facilement ».

McLaren tente de minimiser l’incident
Les tweets ont évidemment rapidement disparu du réseau social, McLaren ayant demandé à son champion du monde de les retirer. Hamilton a tout de même tenté de faire marche arrière : « Vraiment ? Il n’y a pas de raison particulière. J’ai juste voulu reformuler certaines choses que j’ai pu dire » avance-t-il en arguant une décision collective avec ses ingénieurs sur le choix de l’ancien aileron avant d’avouer que « ce n’était pas facile de faire un choix (d’aileron), et celui-là a été très frustrant ». Cet incident pourrait avoir d’autres conséquences que la performance du Britannique à Spa, à l’heure où les négociations de prolongation entre Hamilton et McLaren font rage...

Par Adrien Verrecchia