Accès direct au contenu

Clin d’oeil

Ecclestone un cocard qui rapporte

Agressé et dépouillé avec sa compagne dans la soirée du 25 novembre, Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, a choisi de traiter cet incident sur le ton de l'autodérision... et des affaires.

Pour Bernie Ecclestone, le grand argentier de la F1, tout est bon pour faire du business. Même quand il est victime d’une agression ! Alors qu’il rentrait à son domicile londonien, le 25 novembre dernier, il s’était fait littéralement dépouillés avec sa compagne, Fabian Flosi, de tous les bijoux qu’ils possédaient sur eux (235 000 euros environ). Parmi ceux-ci, Ecclestone s’était notamment fait dérober sa montre de la marque Hublot. Le grand argentier de la F1 et son ami Jean-Claude Biver – CEO de la marque Hublot – ont donc décidé de faire de cet incident une campagne publicitaire diffusée ce mercredi dans le Financial Times et l’ International Herald Tribune. On y voit sa photo, accompagnée de la mention « See what people will do for an Hublot »*. Une pub pleine d’autodérision, sans renier un sens des affires certain, marque de fabrique de Bernie Ecclestone.

Voyez ce que les gens sont prêts à faire pour une Hublot »