Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

Zidane la visite surprise aux fennecs

le10sport

Zinedine Zidane avait déjà apporté son soutien à l'Algérie dans un spot publicitaire et avait exprimé sa joie après la qualification des Fennecs pour le Mondial. Le champion du 1998 a cette fois rendu une visite surprise en toute simplicité à la sélection algérienne basée actuellement au Castellet.

«J'étais dans la chambre et on est venu toquer à ma porte pour me dire que Zidane était en bas. J'ai répondu en disant de me laisser tranquille et d'arrêter ces conneries.» Karim Matmour a dû pourtant se rendre à l'évidence. Zinedine Zidane était bien dans le hall de l'hôtel de la sélection algérienne au Castellet (Var). Présent à Marseille pour rendre visite à sa famille, ZZ a profité de son passage dans la région pour faire une visite improvisée aux Fennecs en débarquant à leur hôtel vers 23 heures. Seul Rafik Saïfi était visiblement dans la confidence, le capitaine algérien étant le premier à l'accueillir avant de rameuter tous ses coéquipiers. Le journal algérien Le Buteur, présent sur place, nous révèle que cette visite s'est déroulée en toute simplicité. «J'ai voulu dire aux joueurs combien je suis fier de tout et les remercier d'avoir rendu le sourire au peuple algérien et à mon père particulièrement. Je les ai également encouragés pour réaliser une bonne Coupe d'Afrique. J'ai découvert un bon groupe et une excellente ambiance, ce qui augure d'un bon avenir», espère l'ancien meneur des Bleus.

Entre deux félicitations adressées par Zidane, Djamel Abdoun s'est improvisé chauffeur d'ambiance. Le Nantais a ainsi salué l'arrivée de Mourad Meghni en le présentant comme le «Zidane Algérien». «C'est vrai, mais le 2e Zizou, c'est Rafik (Saïfi)», a répliqué en souriant ZZ.

Le Buteur nous apprend également que la relation entre Zidane et la sélection algérienne pourrait s'intensifier dans les semaines à venir : «Il paraît qu'il veut aider l'équipe d'Algérie dans le Mondial. Il ne l'a pas dit clairement, mais c'est ce que j'ai cru comprendre. En tous cas, je serais enchanté de le revoir encore une fois, car il s'agit tout de même de Zinedine Zidane !», appuie Matmour. Le milieu de Mönchengladbach ne tardera pas à le retrouver puisque Zidane a promis d'assister, le 3 mars à Alger, au match amical de l'Algérie face à la Serbie.