Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

Un mal pour un bien

le10sport

Franck Ribéry, d'après France Football, est forfait pour les barrages du 14 et 18 novembre. Et si cela était bénéfique pour les Bleus ?

Décidément, la saison de Franck Ribéry est pavée de mauvaises histoires. Après la polémique de l'été sur son départ au Real Madrid et la légère rupture avec des supporters qui le qualifiaient de diva. Après les blessures du début de saison qui l'ont empêché de se mettre en jambes. Après, enfin, la légère indifférence de Raymond Domenech, qui ne l'avait titularisé ni contre la Roumanie, ni contre la Serbie, Franck Ribéry vient d'apprendre auprès du professeur Jager, à Strasbourg, qu'une tendinite au tendon rotulien du genou gauche l'obligeait à s'arrêter net pendant un mois !

A première vue, c'est un énorme coup dur pour les Bleus, qui se passent de leur principal accélérateur de jeu au moment où toutes les forces vives, et plus spécialement les meilleures, seront nécessaires pour se défaire du piège irlandais à Croke Park. D'un autre côté, force est de constater que depuis quatre rencontres, il y a du mieux dans le jeu des Bleus. Sans résultats face au duo Roumanie-Serbie. Avec des buts à la pelle à l'heure d'enchainer Féroé et Autriche.

Le point commun de ces quatre rencontres ? L'absence de Franck Ribéry. Par son statut si particulier en Bleu, Ti Franck n'a-t-il pas freiné les ardeurs de ses partenaires, aujourd'hui plus enclins à se lâcher ? De la même façon, il règle de lui-même le casse-tête de Raymond Domenech, qui avec Henry et Ribéry, a deux postulants pour son côté gauche. Alors, en attendant de trouver la bonne formule avec Ribéry, faire sans n'est-il pas une belle épine de moins ?