Accès direct au contenu

Dangers publics

Ukraine : ces joueurs qui menacent les Bleus

Ukraine : ces joueurs qui menacent les Bleus

L’Ukraine, pour fêter son Euro à la maison, a réalisé une bien belle performance pour dominer la Suède (2-1). L’arrière garde de l’équipe de France, son prochain adversaire, devra bosser la vidéo.

Shevchenko ne meurt jamais
Un Ballon d’or ne meurt jamais. Même à 35 ans et 256 jours (il est devenu le deuxième plus vieux marqueur de l’histoire de l’Euro derrière Vastic), Shevchenko a prouvé qu’il était encore loin d’être fini en plantant un doublé à Isaksson de la tête ! Franchement, coller deux coups de boule aux géants suédois, notamment sur le deuxième où il se sort du marquage de… Zlatan , c'est costaud ! Increvable et plus renard que jamais, l’ancien attaquant du Milan AC a donc encore de beaux restes.

Yarmolenko-Konoplyanka, ailiers sur ressort
Si Laurent Blanc décide de reconduire la défense bleue alignée face aux Anglais, on souhaite bien du courage à Debuchy et Evra ! En face, ils devront se farcir Konoplyanka (1,76m pour 68kg) et Yarmolenko (1,87m pour 76kg). Les deux ailiers, véritables feux-follets, forment une paire d’as incroyable. Le premier, droitier, évolue à gauche tandis que le second, gaucher, joue à droite. Une sorte de « Robbery » revisitée qui fait merveille à chaque fois qu’ils se remettent sur leur pied naturel pour centrer… ou frapper. Au passage, ce sont ces deux énergumènes qui ont distillé les deux passes décisives pour « Sheva ». 

Voronin, le point d’appui qui use
Douchez s’en rappelle encore. Le 15 août 2007, Voronin jouait à Liverpool et avait planté un sacré pion au gardien du TFC lors du tour préliminaire de la Ligue des champions au Stadium. L’attaquant à la crinière blonde, âgé de 32 ans, est toujours là et reste une valeur sûre de sa sélection. Si Shevchenko est aussi efficace, c’est aussi parce que son binôme en attaque use les défenseurs. Toujours face au jeu, sauf dans ses déviations, Voronin décroche beaucoup et ses qualités techniques au-dessus de la moyenne lui permettent de déstabiliser une charnière. 

Le premier but de Shevchenko :

Le deuxième but de Shevchenko :