Accès direct au contenu

INFLATION

Thuram 20 000 euros la conf

Sollicité pour venir témoigner lors de journée de clôture du Mois de l'Autre, manifestation annuelle sur les discriminations en mai dernier, Lilian Thuram aurait demandé 20 000 euros ! S'il a démenti, l'affaire continue de faire grand bruit.

Quel est le début de l’histoire?

En avril 2009, Adrien Zeller, alors président du conseil régional d’Alsace, invite Lilian Thuram, membre du Haut-Conseil à l'intégration, à venir témoigner face à des lycéens,pour la clôture du Mois de l'Autre. L’intervention devait durer une heure et demie mais Thuram a refusé la sollicitation. Pourquoi ? Selon Les Dernières Nouvelles d’Alsace, il aurait demandé à être payé 20 000 euros. Information démentie par l’intéressé (voir plus bas).

Quelles sont les suites de l’histoire ?

Devant la somme soi-disant exigée par Thuram, le conseil régional offre l'aller-retour pour Colmar, l'hôtel et 1500 euros de défraiement. Selon Le Nouvel Observateur, c’est encore trop léger pour le collaborateur de Thuram, en charge de la «négociation», qui fait savoir que son patron ne se déplaçait pas à moins de 30 000 euros. Furieux, Zeller, décédé depuis le 29 août dernier, lui aurait alors écrit : «On ne vit hélas pas dans le même monde».

Que dit Lilian Thuram ?

Actuellement à Marseille pour dédicacer son bouquin «Mes étoiles noires» au Centre Bourse, Lilian Thuram a profité de l’occasion pour s’expliquer au micro de La Provence. Un démenti ferme et définitif ont accompagné sa pensée : «C’est toujours difficile de répondre à cette question. Ça me paraît tellement incroyable de croire : «Est-ce que des gens pensent sérieusement que cela peut être vrai '» Pour résumer, Monsieur Zeller dit que quelqu’un l’a appelé pour demander 20 000 euros. J’ai eu Monsieur Zeller, qui n’est d’ailleurs plus, pour lui demander le nom de cette personne mais il ne se souvenait pas ! Je lui ai dit que cette histoire était quand même un peu bizarre. Il m’a alors répondu que venant de ma part, réclamer une telle somme d’argent l’avait tout de même étonné. Zeller a alors démenti mais celui-ci a été fait du bout de la langue. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? Je sais que ce n’est pas la première ni la dernière fois que cela arrivera».