Accès direct au contenu

Choix tactique

Tableau noir Brandao Remy le dilemme de Deschamps

C'est officiel, André-Pierre Gignac, victime d'une blessure aux ischios-jambiers, est forfait pour affronter Moscou. Didier Deschamps doit donc repenser son attaque.

Option 1: Brandao poste pour poste



Avantages:

-Seul le Brésilien remplace Gignac poste pour poste, cela n'entraîne pas de chamboulement dans une attaque où les partenaires évoluent à leur place habituelle.

-Avec un point d'appui comme le Brésilien, Valbuena et Rémy pourront eux prendre la profondeur. Une complémentarité intéressante.

-Dans une rencontre qui s'annonce fermée, les qualités de Brandao dans le jeu aérien pourraient s'avérer précieuse, sur coups de pied arrêtés notamment.

Inconvénients:

-Brandao n'a pas encore marqué une seule fois cette saison en 15 matchs. Pour un avant-centre, c'est un petit peu problématique.

-Rémy-Brandao n'est pas un duo que Deschamps a expérimenté souvent. Dans une rencontre si importante, est-ce l'heure des tests ?

-Valbuena sur le côté gauche, est-ce ce qu'il y a de mieux pour l'OM au vu de sa forme actuelle et celle d'Ayew ?

Option 2: Le pari Rémy



Avantages:

-Avec des profils comme Gignac et Brandao à la pointe de l'attaque, le jeu marseillais peut parfois manquer de vitesse. Avec ce trio-là, aucun risque.

-Que ce soit à Nice, en équipe de France voire même avec l'OM où une partie de ses buts sont venus d'une position axiale, Rémy a la carrure pour s'imposer.

-Utiliser Ayew à gauche et Valbuena à droite est sans doute ce qu'il y a de mieux pour l'OM au vu de leur forme du moment.

Inconvénients:

-Le jeu dos au but de Loïc Rémy n'est pas vraiment sa qualité première. Quand on joue seul en pointe, ça peut être un problème.

-Avec trois joueurs pas vraiment réputé pour leur impact physique, cette attaque risque de manquer de musclé.

-Deschamps n'a jamais voulu mettre Rémy dans l'axe jusqu'à présent. Vraiment le meilleur moment pour tenter le coup ?

A lire aussi: Ribéry n'aime pas quand c'est par derrière