Accès direct au contenu

Dossiers classés

Sow, Krasic, Favre : les dangers qui attendent l’OM

Lucien Favre

L’Olympique de Marseille est fixé sur son groupe en Europa League. Les Marseillais, qui le partageront avec Fenerbahçe, Moenchengladbach et Limassol en connaissent déjà quelques dossiers.


Le risque avec l’Europa League, c’est que les clubs français tombent sur des clubs inconnus. Le tirage au sort de l’OM ne répond pas totalement à cette logique puisque son tirage au sort pour la phase de groupes lui a concocté des équipes connues sur la scène européenne : Fenerbahçe, Moenchengladbach et l’Apollon Limassol. A cette occasion, les Marseillais auront donc l’occasion de retrouver des joueurs ou entraîneurs qu’ils connaissent bien. Soit pour les avoir supervisés, soit pour les avoir affrontés. Petit rappel.

Lucien Favre :
Lors du départ de Didier Deschamps, Vincent Labrune recherche un entraîneur pour le remplacer au plus vite. Si c’est finalement Elie Baup qui est choisi, le nom de Lucien Favre sort du chapeau à plusieurs reprises, le président de l’OM étant fan de sa rigueur, son jeu léché et sa personnalité de pédagogue. Le Suisse, rompu aux joutes de Bundesliga, est un technicien reconnu mais n’a alors aucune envie de quitter son club pour rejoindre la Canebière. Ce sera une bonne occasion de lui demander pourquoi.

Milos Krasic :
A la recherche de joueurs créatifs, l’OM a coché le nom de Milos Krasic sur sa liste. Enorme lors de sa première saison à la Juventus Turin, le milieu de terrain serbe est complètement snobé par Antonio Conte pour sa nonchalance sur le terrain. Pire, une simulation de sa part le place au centre d’une polémique qui achèvera sa réputation. Il est alors transféré début août à Fenerbahçe pour 4 ans et un salaire estimé à 2,3M€. Son talent ne se dément pas.

Moussa Sow :
L’ancien attaquant de Lille n’a jamais été approché de près ou de loin par les Marseillais, il les a juste croisés lorsqu’il évoluait en Ligue 1. Parti en janvier dernier en Turquie, le Sénégalais n’a pas perdu de temps pour se faire apprécier des supporters locaux. Auteur de 8 buts lors de ses 15 premiers matchs, il en a déjà claqué 3 en 7 sorties cette saison ! La présence de Dirk Kuyt, transcendant depuis son arrivée à Istanbul, lui offre de nouvelles chances de briller.

Joseph Yobo :
En voilà un qui a bien joué à Marseille ! C’était lors de la saison 2001-2002, où il était arrivé en provenance du Standard Liège mais Alain Perrin ne comptait pas sur lui. Le solide défenseur nigérian de 32 ans fait alors toutes ses gammes en Premier League, à Everton, pendant 10 ans mais il est prêté à Fenerbahçe en 2010. Tout récemment, le club stambouliote l’a acheté 2,5M€, preuve qu’il peut encore évoluer au plus haut niveau.