Accès direct au contenu

Attention, Danger !

Schalke : les 3 dangers qui guettent Montpellier

Huntelaar-Holtby

Adversaire de Montpellier ce soir pour le compte de la deuxième journée de la Ligue des champions, Schalke 04 est l’un des poids lourds de la Bundesliga. Et depuis quelques saisons, l’équipe de Gelsenkirchen s’affirme comme un habitué du Top 16 européen. Petite revue d’effectif.

C’est une équipe méconnue que va affronter Montpellier, ce soir en Ligue des champions. Dans l’ombre du Bayern Munich, finaliste européen, et du Borussia Dortmund, double champion d’Allemagne en titre, Schalke 04 avance masqué. Pourtant, ce n’est pas un novice au niveau européen. En 2011, les hommes de Ralf Rangnick (remplacé depuis par Hubb Stevens) avaient atteint le dernier carré de la C1, se faisant sortir par l’ogre Manchester United. Trois ans plus tôt, ils étaient en quarts, éliminés par le FC Barcelone. Surtout, le club de Gelsenkirchen compte un trophée européen à son palmarès : la Coupe de l’UEFA en 1997. C’est donc un client qu’affronteront les champions de France sur la pelouse de la Veltins Arena. Un adversaire qui du point des dernières performances sur la scène européenne, peut-être considéré comme plus dangereux qu'Arsenal. Malgré l'absence de Jefferson Farfan...

Benedikt Höwedes :
Il n’a que 24 ans, mais il incarne l’âme du « Nul vier » presque à lui tout seul. Capitaine depuis l’an dernier, Höwedes n’en finit plus d’impressionner outre-Rhin, et pas seulement (il a déjà été pisté par la Juventus). Titulaire depuis déjà quatre ans, il a été de l’épopée de 2011, et connaît donc le haut niveau. Il manque de vitesse (à l'image de ses compatriotes Mertesacker et Hummels), mais il compense largement par un très bon placement. Et son apport offensif n’est pas négligeable, lui qui a marqué le week-end dernier contre Düsseldorf (2-2). International allemand à 8 reprises, il est l’avenir de la Mannschaft en défense. D’autant qu’avec Christoph Metzelder pour partenaire, il est à bon école.

Lewis Holtby :
Il a joué son premier match professionnel à seulement 17 ans. Pourtant, trois ans plus tôt, il se faisait virer du centre de formation de Mönchengladbach car il était trop petit. Lewis Holtby incarne à merveille cette génération dorée que connait l’Allemagne en ce moment : technique, habile des deux pieds, rapide. A l’image des Marco Reus ou Toni Kroos, il se fait sa place dans l’un des plus grands clubs allemands. Mais c’est à Mayence qu’il s’est révélé lors de la saison 2010/2011. Grâce au jeune milieu offensif, le club va faire une excellente saison, terminant à la 5ème place et se qualifiant pour la Ligue Europa. Schalke 04 (où il avait signé en 2009) s’est empressé de le faire revenir et lui a confié les clés du jeu. Avec son jeu de passes, il a déjà fait mal à de nombreuses défenses de Bundesliga. Désormais, il veut mettre l’Europe à ses pieds.

Klaas-Jan Huntelaar :
Et le principal bénéficiaire des passes de Lewis Holtby, c’est bien lui. Arrivé à l’été 2010, Klaas-Jan Huntelaar est LA star de l’effectif des « Königsblauen ». Critiqué pour ses prestations au Real Madrid et au Milan AC lors de son arrivée, il a eu une année d’adaptation. Mais depuis un an, le Néerlandais retrouve le niveau qui était le sien lorsqu’il était à l’Ajax Amsterdam (il a inscrit 58 buts en 62 matchs au total). Avec cet attaquant de classe mondiale en face de lui, Geoffrey Jourdren peut se faire du souci. Il sera difficile à la défense centrale montpelliéraine de le museler pendant 90 minutes, lui qui passe son temps à bouger. Le joueur formé au PSV est d’ailleurs dangereux dans toutes les positions, puisqu’il peut marquer aussi bien dedans qu’en dehors de la surface (comme le week-end dernier en championnat). S'il est dans un grand soir, le champion de France aura du mal.

Rémi dos Santos