Accès direct au contenu

Changement…

Saha le petit bonhomme en mousse

Louis Saha était la surprise de Laurent Blanc. En dix minutes, l'attaquant français est devenu la mauvaise blague des Bleus, avec une nouvelle blessure...

Oui, Louis Saha est un sportif de haut-niveau. Mieux vaut débuter par un OUI ferme et appuyé lorsqu'on parle de l'attaquant français, et avoir un paquet conviction. Laurent Blanc en avait lorsqu'il a convoqué le buteur d'Everton le 26 août dernier. Louis Saha était alors la « petite surprise » de cette liste des 23. Mais comme souvent avec P'tit Louis, la conviction s'efface derrière la consternation.

SUCER N'EST PAS TROMPER
Entré à la 70e minute de jeu, l'homme aux 19 sélections et aux centaines de blessures a une nouvelle fois filer tout droit vers l'infirmerie. Il n'aura joué que dix minuscules minutes avant de quitter ses partenaires, incapables par la suite de ne pas perdre contre la Biélorussie. Une douleur derrière le genou, à première vue. Une histoire qui semble sans fin pour ce joueur dont la carrière, passée par Newcaslte, Fulham et surtout Manchester United, aura été gâchée par des ennuis de santé.

Pourtant, Louis avait récemment confié se soigner avec des sangsues. « Je suis parti chez mes grands-parents, en Guadeloupe, et j'ai mis des sangsues sur mes genoux, depuis j'ai un genou qui n'est pas normal mais qui gonfle beaucoup moins... » Sucer n'est certes pas tromper mais pour le coup, ce soir, la France a l'étrange impression de s'être fait enfler.