Accès direct au contenu

Finir au pays

Ronnie en Selecao c’est reparti

La nouvelle est venue du Brésil, de la bouche même du nouveau sélectionneur, Mano Menezes. « S'il redevient le joueur qui nous a fait rêver, je l'appellerai», a-t-il déclaré au sujet de Ronaldinho. Mais ce n'est pas la seule raison qui nous fait penser à un retour de Ronnie en Seleçao.

Il l'avait annoncé en entrant en poste, Mano Menezes veut en finir avec la rigueur à la Dunga et souhaite retrouver le traditionnel football samba de la Seleçao. Pour cela, il aura besoin d'artistes. Qui mieux que Ronaldinho pour incarner la Joga Bonito. «Je travaille dans l’optique du Mondial 2014. Ronaldinho n’est pas vieux. Il est encore dans les temps pour disputer la Coupe du monde au Brésil. Les qualités de Dinho ne sont pas remises en cause. Sa dernière saison à Milan a été bonne, mais les deux ou trois précédentes moins. On ne sait jamais, s’il redevient le joueur qui nous a fait rêver, je l’appellerai», a déclaré M. Menezes dans les colonnes de la Gazetta dello Sport. La dernière sélection de Ronaldinho date du 1er avril 2009.

Ronaldinho est chaud

Le bon début de championnat de Ronnie n'est certainement pas étranger aux déclarations de Mano Menezes. Lors de la première journée de Série A, le Milan a étrillé Lecce (4-0). Et Ronaldinho fut le grand patron du jeu milanais. S'il n'a pas marqué, le Brésilien a délivré de précieux caviars à son compatriote Pato et à l'armada offensive des Lombards. Vif, affûté et toujours aussi doué techniquement, l'international brésilien a confirmé sa bonne préparation estivale. Avec l'arrivée de son ami Robinho au club, le joueur de 30 ans devrait terminer de s'épanouir en Lombardie et réaliser une grosse saison.

L'éternel défaut de Ronnie

Problème, Ronnie n'en a non plus pas fini avec les sorties en boîtes de nuit. Il y a peuJean Fernandez, l'entraineur auxerrois, déclarait: "il aurait pu devenir un des plus grands, mais le foot n'était pas sa priorité (...) c'est très compliqué dans sa tête". Très récemment, c'est dans les bras d'une superbe mannequin serbe au doux nom de Sanja Brnovic qu'il fut flashé sur le terrain...d'une discothèque.