Accès direct au contenu

DEUX HOMMES DU MATCH

Ronaldo le lcrackr et lass le lguerrierr

le10sport

Le Ballon d'or 2008 et l'ancien joueur d'Arsenal ont chacun fait un travail étincelant au Vélodrome. Deux postes, deux styles différents et pourtant la même efficacité. Le premier pour marquer des buts, l'autre pour gagner la bataille du milieu de terrain.

Même «Pepe le Mage» (où est-il passé celui-là ') n'a rien pu faire. Cristiano Ronaldo a marché sur Marseille, mardi soir au Vélodrome. Les travaux pratiques réalisés par Steve Mandanda et Didier Deschamps sur les coups francs du génie portugais sont restés vains. Pourquoi ? Tout simplement parce que Ronaldo a été Ballon d'or 2008 et fait partie des joueurs, à l'instar de Messi, qui jouent dans une autre dimension. La recrue la plus chère de l'OM se nomme Lucho, qui aurait pu inscrire un doublé et a livré un match à reculons. La recrue du Real Madrid se nomme Ronaldo, auteur d'un doublé et qui a livré un match étincelant.

Ce mercredi, la presse et les techniciens sont unanimes : Cristiano Ronaldo a sublimé ce tristounet Marseille ? Real Madrid. Et l'abattage de Lassana Diarra, excellent dans son rôle de briseur de rythme «avec des fautes intelligentes», explique la domination du milieu de terrain madrilène sur son homologue marseillais. Les deux hommes occupent également le haut de l'affiche. Extraits :

AS
Cristiano Ronaldo :
«Le crack. Il a fait le siège du Vélodrome. Dans son monde, avec son ardente soif victoire, ses frappes chargées d'effets spéciaux. Le premier but ? Un vrai missile. Le deuxième but ? Sobre, teinté d'orgueil et génial. A son image».

Lassana Diarra :
«Le dandy. Le petit tank a répondu au combat physique. Il a percuté, débordé, est allé au contact et n'a pas laissé avancer l'ennemi. Il s'est sorti de ce champ de mines avec brio. Jamais épuisé, il s'est senti chargé d'une mission car il affrontait des compatriotes.»

EL MUNDO
Cristiano Ronaldo :
«La détermination de Cristiano Ronaldo existe sur la terre comme au ciel. Vitesse, exécution, dynamisme, dynamite dans les pieds. Cet homme-là a un pouvoir dissuasif, quasiment de l'ordre de la bombe nucléaire».

Lassana Diarra :
«Alors que l'Olympique de Marseille cherchait un miracle pour revenir dans la partie, Lassana Diarra a bouché tous les trous. Malgré la lenteur de Xabi Alonso, il a privé de ballon les attaquants marseillais, dont Brandao».

MARCA
Cristiano Ronaldo :
«Cet homme a une mine dans les crampons mais a préféré expédier deux flèches empoisonnées dans le cou des Marseillais. Le deuxième but est incroyable. Il n'a même pas réfléchi à la question de savoir où était les cages parce qu'il rêve sans cesse d'elles. Un peu comme ses adversaires doivent rêver de lui».

Lassana Diarra :
«La défense du Real était aux abois mais, par chance, il y avait un gars qui avait le n°10 dans le dos. Comme toujours, Lass a fait son travail à la perfection. Il a régné au milieu de terrain en distribuant des petits coups avec son acolyte Xabi Alonso et a participé au jeu offensif grâce à son travail de récupération.»

Cristiano Ronaldo en chiffres :
- 35, comme le nombre de doublés réalisés depuis le début de sa carrière, dont 5 cette saison

- 12, comme son nombre de buts inscrits toutes compétitions confondues depuis le début de sa saison en 11 matches (7 en Liga et 4 en Ligue des Champions).

- 48. CR9 inscrit un but toutes les 48 minutes en Ligue des Champions et toutes les 89 minutes en Liga.

- 26. Ronaldo frappe aux buts 11 fois par match en moyenne et est le 3e joueur dans cette catégorie derrière Forlan (14) et Hulk (12). Il frappe aux cages toutes les 26,18 minutes (Forlan toutes les 40 minutes et Hulk toutes les 45,25 minutes).