Accès direct au contenu

COURANT D’AIR

Ronaldo la menace fantome

La vedette du Portugal est encore passée au travers d'un grand match face à l'Espagne en 8es de finale du Mondial. La Selecçao est éliminée.

Il devait être la grande star de cette Coupe du monde à l’instar de son ami Wayne Rooney. Mais même le fait d’avoir été élu meilleur joueur de ses trois premiers matches de poule, par les internautes du site FIFA Cristiano Ronaldo n’a convaincu personne. La vedette du Portugal n’a pas fait mieux en 8es de finale face à l’Espagne. Face à la Roja, et comme souvent dans les matchs à enjeu, le joueur du Real Madrid n’a presque rien montré. Des appels dans le zig alors que le ballon partait dans le zag, un mauvais timing sur les centres… Il y a bien eu deux jolis coups-francs cadrés mais écrasés. Ces deux frappes sonnent comme les 18e et 19e tirs de CR7 dans ce Mondial, pour 9 cadrées.

Eclipsé par David Villa
Les statistiques complètes de Ronaldo ont été à son image : décevantes. S’il a joué l’intégralité des 4 matches, soit 360 minutes, celui-ci n’a pas non plus excellé dans le rôle du passeur avec seulement une passe décisive et 9 centres délivrés. Pendant que le Portugal peinait à faire du jeu, l’Espagne et David Villa (1-0), auteur d’un vrai but d’avant-centre pour devenir co-meilleur buteur du Mondial (avec Higuain et Vittek), s’envolaient pour les quarts de finale où ils retrouveront le Paraguay.