Accès direct au contenu

DUEL AU SOMMET

Ronaldo 1 Messi

L'Argentin a beau être actuellement le meilleur joueur du monde, il est devancé de loin en termes de popularité par Cristiano Ronaldo. Le Portugais, double buteur contre Getafe (2-4), pense même pouvoir le dépasser en termes de scoring. Planter buts sur buts, être le joueur le mieux payé au monde et posséder le Ballon d’Or n'assure en rien une notoriété moulée dans l'acier. Lionel Messi l’apprend tous les jours à ses dépens. Ainsi, une enquête réalisée par Personnality Media, une des groupes les plus prestigieux spécialisés dans les études de marché, a questionné 1500 Espagnols de toutes catégories socio-professionnelles. Il en ressort que Cristiano Ronaldo est plus célèbre que Messi ! Le Portugais arrive en 12e position des sportifs les plus connus de l’autre côté des Pyrénées, en récoltant 90% de oui à la question «Connaissez-vous Cristiano Ronaldo '» Six autres sportifs ibériques le devancent (Fernando Alonso, Rafael Nadal, Pau Gasol, Iker Casillas et Raul). Et Messi, il est où ? Celui-ci n’arrive qu’en 29e place, avec un petit 85%. Bizarre pour un joueur qui a passé une bonne partie de sa jeune vie en Espagne…

0,96 but par match !
Voici donc la première victoire de Ronaldo sur son adversaire indirect. La deuxième, le Ballon d’Or 2008 veut la remporter sur le terrain. Avant le Clasico Real Madrid-FC Barcelone, il s’entraîne comme un fou pour rattraper son retard (24 buts en 25 matches). Et a inscrit deux buts contre Getafe ce jeudi (victoire 4-2 avec un autre doublé de Higuain). Ronaldo est ultra-motivé, déchaîné, piqué au vif, presque jaloux de la réussite de son «grand» rival. «Le défi de le surpasser me motive encore plus. Je veux être une légende du foot», répond-il quand on lui parle de Messi. S’il est encore loin d’approcher le nombre de buts de l’Argentin, il reste toutefois devant dans leurs détails (24 buts en 25 matches, soit 0,96 but par rencontre pour Ronaldo contre 34 pour 39 matches et un ratio de 0,87 pour l’Argentin). Il faut également noter que le Madrilène a été absent pendant 13 matches (10 pour blessure et 3 en raison de sanctions). Le duel promet de belles empoignades à distance jusqu’à la fin de la saison.