Accès direct au contenu

La folie ne se contrôle pas

Ribéry fait péter des plombs

Ribéry fait péter des plombs

Le sorcier Franck Ribéry a réalisé une prestation très aboutie sous le maillot du Bayern Munich devant le Napoli. Juan Zuniga, défenseur colombien du club italien, s’en est un peu trop rendu compte.

Franck Ribéry a dû demander à Wahiba de checker son planning pour jeudi et celle-ci s’est très vite rendue compte que son amour de mari ne devait pas se louper ce soir face au Napoli, Laurent Blanc donnant sa liste pour les deux matchs amicaux des Bleus face aux Etats-Unis et la Belgique (11 et 15 novembre).

Aspirine
« Francky », en époux modèle, n'a pas voulu froisser sa moitié et a sorti une prestation béton. Comme on les aime. Remuant comme une anguille, il a constamment provoqué l'arrière-garde du Napoli et a été l’instigateur des deux premiers buts de Mario Gomez. Son chien de garde du soir, Juan Zuniga, a d'ailleurs fini par aller se faire fondre une aspirine… plus tôt que prévu. En deux minutes, le défenseur colombien a été rendu fou par l’international tricolore.

A la 68e minute de jeu, il a ainsi écopé d’un carton jaune pour une faute sur lui avant de remettre le couvert 120 secondes plus tard sur une nouvelle contre-attaque du Bavarois. Déjà excellent le week-end dernier en Bundesliga devant le FC Nuremberg, ce Ribéry-là a du feu dans les jambes, il serait dommage de s’en priver. N'est-ce pas Lolo ?