Accès direct au contenu

INQUIETUDE

Rendez nous lionel messi

le10sport

Que ce soir en Argentine ou en club, le prodige argentin a bien du mal à gérer la célébrité depuis le début du mois d'octobre. Inquiétant avant la remise du Ballon d'or.

Même Cristiano Ronaldo en fait son favori pour le sacre au Ballon d'or. Pourtant, Lionel Messi va mal. Dans les jambes un peu moins que dans la tête, mais le trouble est là. Meilleur joueur du monde depuis janvier, le prodige du FC Barcelone ne réussit plus à être décisif depuis le mois de septembre. C'est simple, depuis le début de la saison, Messi était décisif à chacune de ses sorties : huit buts inscrits (deux en SuperCoupe d'Espagne, un en Ligue des Champions et le reste en Liga). Depuis le double match de l'Argentine en éliminatoires de la Coupe du Monde 2010 face au Pérou et l'Uruguay, il est devenu muet. Autant dans les statistiques que sur le plan du jeu, où sa force de percussion est en-decà de celle qu'il nous propose depuis deux ans.

A quel poste joue-t-il ?
Le coupable est tout trouvé : Diego Maradona. Le sélectionneur de l'Albiceleste hante les nuits de son cadet et veut même lui parler yeux dans les yeux Johan Cruyff l'a remarqué : «Il semble évident que Lionel Messi n'est pas au top de sa forme depuis plusieurs semaines. Il paye le fait d'être considéré comme le meilleur joueur du monde mais l'Argentine a sa part de responsabilité. Le pire, c'est que le staff argentin ne voit même pas qu'elle n'exploite pas à fond ses qualités. Ou fait semblant de ne pas le voir». Lors de la défaite surprise du Barça contre le Rubin Kazan, mardi soir en Ligue des Champions, Messi a semblé errer sur le terrain comme une âme en peine.

L'aisance technique est toujours là, certes, mais le problème, c'est qu'il est désormais suivi par trois ou quatre chiens de garde ! Pour tenter de les semer, il a balayé le terrain en délaissant son poste de milieu offensif à l'heure de jeu pour évoluer en n°10 avant de terminer la partie en 9 et demi derrière Zlatan Ibrahimovic ! Pep Guardiola, qui voulait déjà donner du repos à son prodige pour affronter le Rubin Kazan, sait ce qui lui reste à faire car s'il continue, Messi va finir par se faire voler la vedette par son propre cousin.