Accès direct au contenu

Résurrection

Real, Neymar, sélection : le retour en force de Kaka

Kaka

En difficulté au Real Madrid, Kaka semble avoir retrouvé les grâces du sélectionneur brésilien. Le milieu de terrain a su pleinement profiter de sa titularisation lors du trophée Bernabeu, où il a inscrit un triplé face à Millonarios (8-0), pour recevoir une convocation de Mano Menezes. Dans une interview accordée à Globoesporte.com, l’ancienne gloire de Milan revient sur les prémices d’une résurrection.

La sélection brésilienne
Alors qu’il ne s’y attendait plus, Kaka a reçu une convocation pour les deux matchs amicaux du Brésil face à l’Irak et au Japon. Absent du groupe auriverde depuis la Coupe du Monde 2010, il refait son apparition dans un groupe qu’il avait délaissé avec peine : « Je reconnais que c'était une surprise pour moi d’être appelé. J'ai suivi l'annonce à la télévision parce que les gens ont spéculé sur le fait que je pourrais être dans l'équipe. J'étais super content. ». Malgré ce retour, Kaka reste prudent sur son avenir. Il ne veut pas céder à l’euphorie et compte prouver sur le terrain qu’il mérite sa place : « Je suis de retour après deux ans et j’ai besoin de retrouver mes marques, de prendre des repères et de m’adapter à de nouveaux partenaires. C'est un nouveau départ à trente ans. Après avoir presque tout gagné, j'ai une nouvelle opportunité. ». Deux objectifs se présentent désormais au milieu de 30 ans : la Coupe de Confédérations et la Coupe du Monde 2014 dans son pays natal.

Sa position à Madrid
Si Kaka a eu des difficultés et peine encore à s’imposer au Real, son positionnement en est une des raisons. De Milan à Madrid, ses entraîneurs ont choisi de l’utiliser différemment ce qui a paru déstabiliser le joueur : « Le Milan et Madrid ne jouent pas dans le même dispositif. A Milan, c’était un 4-3-1-2 et j'étais en soutien des deux attaquants. Dans le jeu de Madrid, il y en a 3 devant moi. Il ya une plus grande obligation en matière de défense même si j’essaye de dézoner le plus souvent possible. ». Mano Menezes souhaite replacer le joueur dans les conditions dans lesquelles il évoluait à Milan. Une nouvelle qui n’est pas pour déplaire à Kaka.

Le phénomène Neymar
Après deux ans d’absence, Kaka va retrouver une équipe rajeunie et peuplée de jeunes stars en herbe. Oscar, Lucas Moura et bien sur Neymar sont autant de noms qu’il découvrira en rejoignant le groupe. A propos de ce dernier, Kaka reste pour autant prudent : « Je ne le connais pas personnellement. J'ai suivi sa performance de l'Europe, mais je ne mesure pas la dimension qu’il a prise au Brésil. ». La jeunesse et la fougue du prodige de Santos pourrait faire bien des dégâts si elle venaient s’associer au talent et à l’expérience d’un Kaka retrouvé. Mais au Brésil plus qu'ailleurs, les grands noms n’ont pas toujours fait les grandes équipes.