Accès direct au contenu

INCONGRUITE

PSG Aubervilliers a 20 h45 debile

Le tirage au sort des 32e de finale de la Coupe de France avait accouché d'un derby francilien entre Aubervilliers et le PSG. La rencontre aura finalement lieu au Parc, dimanche à 20h45. Une programmation qui n'a aucun sens.

Cela aurait pu être une belle fête du football comme peut en offrir la Coupe de France. Une compétition qui fait rêver les amateurs chaque année. L'occasion de se frotter aux grosses cylindrées de Ligue 1 et de créer l'exploit, poussés par leurs supporters. La rencontre Aubervilliers - PSG, à l'affiche des 32e de finale ce week-end, devait le confirmer. Un derby comme on les aime. L'occasion de mettre en avant le football francilien. L'éventualité de disputer ce match au Parc des Princes, antre du PSG, alors qu'Aubervilliers avait normalement l'avantage du terrain était une bonne idée. 40 000 spectateurs allaient pouvoir assister au derby. L'occasion d'inviter de nombreux jeunes footballeurs de la région parisienne. Leur permettre de découvrir le Parc des Princes et d'assister à un match très ouvert, même si le PSG part largement favori. On connait la magie de la Coupe de France.

Sauf qu'en décidant de programmer la rencontre dimanche à 20h45, la Fédération Française de Football à tout fait capoter. Combien de personnes seront dans les travées, glaciales, du Parc des Prince dimanche soir? 10 000 ? 15 000 maximum... Un dimanche avec un coup d'envoi à 20h45, le derby n'a déjà plus la même saveur. C'est en tout cas priver des milliers de gamins de l'opportunité d'assister à un match de Coupe de France dans un stade mythique. Quels parents seront assez fous pour emmener leur fils ou leur fille un soir de veille d'école avec une sortie du stade à 22h30 minimum et au delà de 23h en cas de prolongations? Personne!

Si à l'inverse, la rencontre avait été programmée à 15h, de nombreuses écoles de foot auraient pu chacune emmener des dizaines de gamins pour assister au match. Le Parc des Princes aurait été plein et l'ambiance festive. A la place, nous aurons un stade qui sonnera creux et des milliers de gamins frustrés. Tout simplement désolant!