Accès direct au contenu

Une ombre imposante

Pourquoi l’Inter a vraiment refoulé Eto’o

Pourquoi l'Inter a vraiment refoulé Eto'o

Quelques semaines après son départ pour la Russie, le nom d’Eto’o résonne à l’Inter Milan pour le mercato hivernal. Une idée farfelue, repoussée par les dirigeants de l’Inter. Explications.

Samuel Eto’o est parti en Russie pour l’argent, pas pour jouer au foot. L’Inter s’en est séparé pour l’argent, mais ses talents de footballeur manquent terriblement à la formation transalpine, qui balbutie son jeu en ce début de championnat. Il n’en fallait pas plus pour que la presse italienne lance la rumeur : un prêt de l’attaquant camerounais, pendant la trêve hivernal du championnat russe (6 novembre 2011 et 3 mars 2012).

« C’est de la pure science-fiction »

Une bonne idée pour combler ces cinq mois d’inactivité. Mais l’Inter de Milan, via son entraîneur Claudio Ranieri, refuse poliment son retour. Et ce n'est pas une question de sous. « C’est de la pure science-fiction. J’ai déjà d’excellents joueurs sous mes ordres, et je pense au groupe avant tout », a déclaré le coach italien à la Rai. Alors Sam, comme ça, on est capable de déstabiliser tout un effectif ?