Accès direct au contenu

Une panthère à la place ?

Pourquoi Aston Villa ne doit pas prendre Bafé Gomis

le10sport

Depuis son arrivée à Aston Villa, Gérard Houllier cherche à remplacer John Carew à la pointe de l'attaque des Villans. Son choix se porterait sur le Lyonnais Bafétimbi Gomis. Pas vraiment judicieux.

C'est devenu un secret de polichinelle, ce n'est pas l'amour fou entre Gérard Houllier et John Carew, que ce soit à Lyon ou à Aston Villa. Remonté après les attaques du Norvégien sur son management, l’entraîneur des Villans aimerait se séparer de son attaquant géant dès cet hiver. Pour le remplacer, le Daily Star croit savoir que le technicien français souhaiterait s’attacher les services du Lyonnais Bafetimbi Gomis. Pour convaincre l’Olympique Lyonnais de lâcher sa panthère, Villa serait prêt à débourser 11 millions d'euros. Une affaire si l'on songe aux 13 millions (plus 2 millions en bonus) payés par les Gones à l’été 2009 pour l’arracher à Saint-Étienne. Mais pour Le 10 Sport, ce départ pourrait être un fiasco.

Bafé n'a pas envie de partir

Cet été, Lyon était tombé d'accord avec Fenerbahçe pour leur vendre Bafé Gomis à 13 millions d'euros. Les dirigeants lyonnais avaient laissé le choix à leur attaquant de partir ou non en Turquie. Il a préféré rester. D'autant qu'avec les problèmes physqiues de Lisandro, Gomis a retrouvé du temps de jeu et souhaite encore prouver qu'il n'est pas qu'un "numéro 2".

Gomis a du mal à cadrer

13. C'est le nombre de tirs non cadrés par Gomis en Ligue 1, depuis le début de la saison. Soit 15,85% du total des tirs non cadrés de l'OL en championnat. Un manque d'efficacité criant qui prouve que le Gomis de 2008 (16 buts en 2007/2008) est toujours perdu de vue.

Trop lent pour la Premier League

Puissant et doté d'un bon jeu de tête, Bafé pèse sur les défenses adverses. Mais c'est aussi un poids pour son équipe. Le Bandao de l'OL. « Ce n'est pas un monstre de vivacité et il n'a pas l'instinct de tueur devant le but, analyse Stéphane Guivarc'h. Dans la surface de vérité, il n'enchaîne pas assez vite alors qu'à ce niveau les défenseurs ne te laissent que très peu de temps et d'espaces ».