Accès direct au contenu

Attaquant discount

Pour 1 000 euros tas Mido

Ahmed Hossam Mido souhaitait absolument retrouver la Premier League. Pour cela, il a accepté à West Ham un salaire dérisoire comparé aux standards du championnat anglais.

Les supporters marseillais gardent en mémoire l’image d’un Mido parfois caractériel et surtout décevant devant la cage. Vite éclipsé par l’émergence de Didier Drogba, l’Egyptien avait ensuite tenté de faire fructifier son image de prétendu attaquant de talent à la Roma où il n’inscrira pas le moindre but en Serie A. S’en suivra une vaine tentative de percer en Premier League avec des échecs répétés à Tottenham, Middlesbourgh ou encore Wigan.

Rentré penaud au Zamalek Le Caire, l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam, aujourd'hui âgé de 26 ans, rêvait toujours d’Angleterre mais pas de 2e division comme pouvait le lui proposer Middlesbrough à qui il appartient encore. L’Egyptien a donc accepté un deal inédit dans le monde du football business. Pour rejoindre West Ham, où il est en prêt jusqu’à la fin de la saison, Mido a signé un contrat de 1 144 euros par semaine, ce qui fait de lui le joueur le moins bien payé de toute la Premier League.

«Je veux juste prouver qui je suis. West Ham est un grand club et je suis sûr que je vais y arriver», a commenté l’attaquant prêt à tous les sacrifices. «Ce contrat est l’un des plus incroyables de tous les temps», s’est emporté le propriétaire des Hammers, David Sullivan, d’autant plus heureux que l’argent économisé a sans doute permis de payer les 44 000 euros par semaine réclamés par Benni McCarthy, recruté le même jour.