Accès direct au contenu

Énorme !

OM PSG Diakhate va leur donner des regrets

Impérial contre Schalke, Pape Diakhaté a déjà donné raison à l'OL de lui avoir fait confiance in extremis. Marseille et Paris, qui l'ont zappé cet été, ne doivent que modérément apprécier.

A l'évocation du match de sa charnière centrale Lovren-Diakhaté, Claude Puel, hier soir, s'est montré particulièrement satisfait. « J'ai trouvé les deux joueurs très concentrés. Il le faut car quand on a beaucoup le ballon on sait qu'à tout moment on peut se faire contrer. On a concédé des occasions parce qu'on n'a pas toujours eu le geste juste. Mais la charnière a été solide, et ça a été le cas de toute l'équipe, qui a été disciplinée. » Lovren pour le boulot de « libéro » et quelques relances propres. Diakhaté dans le rôle du stoppeur-découpeur. Les rôles ont été, il faut bien le dire, parfaitement partagés. Le Sénégalais notamment qui, pour son deuxième match sous les couleurs lyonnaises, a été remarquable. Impérial dans les duels, au sol et aérien, très dur dans les impacts. Il a du donner quelques bleus, au corps et au mental, de Klaas-Jan Huntelaar, absolument transparent. En le signant dans les dernières heurs du mercato, l'Olympique Lyonnais semblait avoir opté pour la dernière roue du carrosse. Hier, c'est devenu un joker de grand luxe.

Marseille, 17e défense de Ligue 1 !
De quoi donner des regrets à quelques clubs hexagonaux, non ? Car le nom de Pape Diakhaté, avant d'être apposé sur l'effectif lyonnais, a tout de même fait le tour de la France pour trouver un point de chute. Après une demi-saison déjà convaincante avec Saint-Etienne l'an passé, le Sénégalais n'avait pourtant pas la faveur des gros. Fin juillet, alors que Marseille envisageait l'achat d'un défenseur central pour permettre à M'Bia de monter d'un cran et ainsi compenser la non-arrivée d'Alou Diarra, le Parisien nous informait que Diakhaté avait été proposé à l'OM. Le club olympien n'a pas donné suite. Résultat, entre la blessure de Diawara et la longue remise en forme de Stéphane M'Bia, l'OM s'est trouvé dépourvu et pointe à la 17e place au classement des défenses de Ligue 1... Quant à Paris, qui s'est tourné vers lui en fin de mercato, Kombouaré, alors que la piste était dans les tuyaux depuis longtemps, n'a pas voulu en entendre parler tant qu'il y avait un espoir dans le dossier Bisevac. On connait l'issue: Paris n'a pu s'offrir le Valenciennois, et Diakhaté, tout aussi vexé d'avoir été considéré comme un second choix et courtisé par l'OL, et parti dans le Rhône. Et qui s'est qui s'en bouffe les doigts après le match d'hier ?