Accès direct au contenu

Revue de Presse

OM : l’exploit marseillais salué à l’étranger

OM : l'exploit marseillais salué à l'étranger

Les Marseillais ont fait une très bonne opération en s'imposant contre l'Inter au Vélodrome hier soir (1-0). Mais qu'est ce qu'en pense la presse étrangère ? La réponse est ici dans une Revue de Presse du 10 spécial OM.

LA GAZZETTA DELLO SPORT | ITALIE

Inter, canular de fin
Inter, beffa finale

Nerazzurri K.O. à Marseille

La Gazzetta s’inquiète après cette victoire de l’OM et se remémore la victoire de Deschamps avec Monaco contre le Chelsea de Ranieri en Champions League en 2004… Le quotidien offre sa meilleure note à André Ayew bien sûr tout en donnant une mention spéciale à Benoît Cheyrou. Le journal transalpin félicite aussi Deschamps pour le réalisme et la solidité de son équipe. Un Didier Deschamps qui risque de gagner encore en crédibilité en Italie s’il réussit à éliminer les Nerazzurri. 

MUNDO DEPORTIVO | ESPAGNE

L’Inter se complique la vie dans le temps additionnel
El Inter se complica la vida en el descuento

Marseille va à Milan avec l’avantage du but inscrit par Ayew à la 93ème minute

Pour Mundo Deportivo, c’est l’Inter qui n’a pas su boucler le match et les Marseillais ont su profiter de la méforme des Intéristes. Un point de vue. Mais le quotidien catalan est tout de même élogieux sur André Ayew qui offre à Marseille un avantage « inespéré ». La cote du Ghanéen devrait continuer à monter. Cette visibilité nouvelle pourrait gonfler le prix d’un éventuel transfert du Marseillais de formation, si l’OM est vendeur…

EL PAIS | ESPAGNE

Ayew châtie les plans de Ranieri
Ayew castiga el calculo de Ranieri

Le Ghanéen enchante Marseille et donne la victoire au Vélodrome contre une Inter vieillissante

El Pais donne le beau rôle (et c’est normal) à André Ayew. D’abord le quotidien espagnol présente le personnage : « Ghanéen de 22 ans et fils du mythique Abedi Pelé ». André Ayew le sauveur de Marseille qui permet à toute une ville de croire en la qualification. Les choix de Ranieri sont bien entendu critiqués et la vieille Inter pointée du doigt. À l’image de Chivu, fautif sur le but phocéen.

O JOGO | PORTUGAL

Ranieri en chute libre
Ranieri em queda livre

Coup de grâce à la 93ème minute

Claudio Ranieri ne devrait pas faire long feu, c’est ce que pense O Jogo. Le quotidien portugais voit en la rencontre d’hier la défaite de Ranieri plus que la victoire marseillaise. Le journal lusitanien utilise ce match pour expliquer la débandade intériste. 7 matchs sans gagner dont 3 défaites, la patience de Moratti risque d’atteindre ses limites. La presse portugaise se penche particulièrement sur ce cas puisque le principal candidat à la succession de Claudio Ranieri n’est autre que Luis Figo, légende du football lusitanien. Un Special 3 ?

À lire aussi : Bayern : Ribéry esquive le clash avec Heynckes