Accès direct au contenu

PIETRE PERFORMANCE

Obertan a enerve ferguson

le10sport

L'ancien Bordelais était titulaire pour la troisième fois de la saison en FA Cup contre Leeds United. Il n'a pas tenu une heure de jeu et Manchester United a connu une défaite historique.

Manchester United ? Leeds United : ça, c'était un match pour Eric Cantona, qui a porté le maillot des deux clubs en son temps majestueux. Et pourtant, c'est bel et bien Gabriel Obertan qui est sur la pelouse d'Old Trafford ce dimanche dans ce choc du troisième tour de la FA Cup. Titulaire pour la troisième fois de la saison, l'ancien Bordelais avait marqué pas mal de points jusque-là. Mais cette fois, il en a perdu. Beaucoup, trop. Aligné dans le couloir au sein d'un milieu de terrain inédit composé par Darron Gibson, Danny Wellbeck et lui-même, Obertan s'est raté. Jamais dans le tempo, jouant à contre-temps, il a déçu Alex Ferguson. Clairement, la solidité de Leeds, équipe de troisième division, y a été pour beaucoup. Mais elle n'explique pas tout.

Remplacé par Giggs à la 57e minute de jeu
Elle n'explique pas cette absence d'impact, cette passe mal assurée sur son côté droit durant l'entame de match en direction de Dimitar Berbatov que même Wellbeck de l'autre côté de la largeur n'a pas pu toucher ! Ou cet improbable et inutile double contact effectué? juste avant la pause dans le rond central alors que la machine mancunienne est prête à partir en contre-attaque ! A la pause, devant 74 526 spectateurs (!), les Red Devils avaient tiré 8 fois au but, sans aucune frappe cadrée. Rooney venait même remplir le couloir du Français, estimant qu'il était démuni de munitions. La suite d'Obertan sera encore plus transparente, obligeant même Ferguson à le remplacer par Ryan Giggs (de même que Gibson par Valencia) à la 57e minute de jeu. Depuis sa prise de fonction en novembre 1986, Ferguson n'avait jamais connu le goût de la défaite en 22 matches en 32es de finale de la FA Cup. Surtout que Leeds n'avait plus gagné à Old Trafford depuis février 1981 ! Il n'oubliera donc certainement pas ce match et la composition de son onze titulaire. Et pourrait même renvoyer Obertan aux rudiments du jardinage.